Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Royal Air Maroc se laisse séduire à Farnborough par le moyen courrier ERJ 190 d’Embraer

, , ,

Publié le , mis à jour le 17/07/2014 À 11H19

Troisième avionneur mondial, le brésilien Embraer confirme l'équipement la flotte de la RAM de quatre nouveaux de ses appareils de type E190 en leasing. Un contrat qui a déjà fait l'objet d'une préannonce en juin. Ce contrat s'inscrit dans le projet de modernisation de la flotte court et moyen courrier de la compagnie marocaine pour desservir de nouvelles destinations en Europe et en Afrique de l’Ouest à partir de Casablanca.

Royal Air Maroc se laisse séduire à Farnborough par le moyen courrier ERJ 190 d’Embraer © matt.hintsa - Flickr - C.C

Le brésilien Embraer séduit au Salon aéronautique de Farnborough près de Londres en confirmant le leasing de quatre appareils bimoteurs E190 à la RAM qui voit dans cette opération l'opportunité d'étoffer sa flotte et par la même occasion ses liaisons notamment à partir de Casablanca. Un marché qui avait déjà fait l'objet d'une préannonce officieuse en juin lors de la participation de Royal Air Maroc, en marge de l’Assemblée générale de l’IATA au Qatar.

ouvrir de nouvelles routes

"La position géographique stratégique du Maroc offre un excellent potentiel pour le développement des liaisons aériennes avec l'Europe et l'Afrique. Avec le E190, Royal Air Maroc aura la capacité et la flexibilité de développer son réseau à la fois en fréquence et en capacité" a déclaré dans un communiqué, John Slattery, directeur commercial chez Embraer.

De son côté, Driss Benhima, président directeur général de la RAM a déclaré "que la fiabilité de l'E190 et ses faibles coûts d'exploitation aideront Royal Air Maroc à ouvrir de nouvelles routes et d'augmenter les fréquences vers l'Europe et les villes africaines".

Embraer va livrer à la RAM des E-Jets configurés avec une cabine biclasse de 96 sièges dont 12 en classe affaires.L'E190 d'Embraer est un court - moyen-courrier de plus de 4 200 km de rayon d'action étendu mais 3 300 km en version standard. Il est motorisé par des réacteurs General Electric CF34.

des appareils loués auprès d’Aldus Aviation

Ces appareils sont loués auprès d’Aldus Aviation, une société irlandaise spécialisée dans la gamme des appareils de type E-Jet. Phil Bolger, président d'Aldus s'est dit "ravi d'accueillir Royal Air Maroc en tant que nouveau client."

Le prix catalogue d'un E190 dépasse 30 millions de dollars.

Royal Air Maroc devrait disposer du premier appareil durant le second semestre 2014 pour desservir l'Europe et l'Afrique de l’Ouest en court et moyen-courrier depuis l'aéroport international Mohammed V de Casablanca.

Durant l’été 2013, le PDG de la RAM avait annoncé à L'Usine Nouvelle avoir "loué deux Embraer 190 en ACMI" (Aircraft Crew Maintenance and Insurance) ou location d’un appareil avec l’équipage avec la garantie de la maintenance et de l’assurance à la société hollandaise Denim Air.

PRESQUE exclusivement Boeing

La RAM souhaitait également "acheter ou louer, sur sept à douze ans, 12 à 15 nouveaux avions moyen-courrier de 100 places, ayant une autonomie de 4h30 à 5h de vol." avait déclaré Driss Benhima à cette occasion. Les appareils en concurrence étant les C-Series de Bombardier, les ERJ d'Embraer et le SuperJet SSJ100 du russe Sukhoi que la compagnie marocaine aurait testé cet hiver.

Le Maroc présent à Farnborough
Le Maroc participe au salon international de l'aéronautique de Farnborough, qui se tient du 14 au 20 juillet près de Londres. Conduite par le ministre de l'industrie, Moulay Hafid El Alamy, la délégation marocaine comprend des représentants des professionnels de l'aéronautique et de l'aviation et des responsables chargés de la promotion des investissements.

 

Après ces quatre nouveaux Embraer , il resterait donc encore de nouveaux appareils à venir, sachant que la RAM comme toute les compagnies aériennes ne cherche sans doute pas multiplier le type d'avion, ce qui alourdit les coûts de maintenance.

Mis à part cinq ATR (voir encadré) Royal Air Maroc vole exclusivement en Boeing et n'a fait l'achat d'aucun Airbus pour diversifier ses fournisseurs. Elle ne dispose pas non plus d'appareil Bombardier, société pour laquelle le Maroc a pourtant déroulé le tapis rouge pour qu'elle installe une usine sur la zone franche Midparc, près de Casablanca.

Le renforcement de la flotte de la RAM par quatre appareils Embraer serait-il le prélude à l'ouverture d'un centre de maintenance du brésilien en terre chérifienne?

Selon Embraer, 70 appareils de sa série E volent déjà en Afrique et au Moyen-Orient. Au 30 mars de cette année, le groupe brésilien avait livré plus de 500 ERJ190.

Nasser Djama

Une flotte peu diversifiée
Sur son site internet, Royal Air Maroc annonce une flotte moyen-courrier composée de 38 Boeing 737 nouvelle génération dont 32 de type 800 et 6 de type 700. Ses vols long courrier sont assurés par 5 appareils dont 4 Boeing 767 et un Boeing 747. Quant aux vols domestiques et court courrier, ils sont effectués par cinq ATR de type 72-600.

 
Royal Air Maroc (RAM) Embraer ERJ-190-100AR PH-DNA (document amateur)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle