Rosneft boucle le rachat d'Essar Oil pour 11 milliards d'euros

BOMBAY (Reuters) - Le groupe indien Essar a annoncé lundi 21 août le bouclage de la cession, pour 12,9 milliards de dollars (11 milliards d'euros), de sa filiale de raffinage Essar Oil à un consortium emmené par Rosneft, le premier producteur pétrolier mondial. Le groupe indien surendetté avait annoncé cette vente en octobre 2016.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rosneft boucle le rachat d'Essar Oil pour 11 milliards d'euros
Le groupe indien Essar a annoncé lundi le bouclage de la cession, pour 12,9 milliards de dollars (11 milliards d'euros), de sa filiale de raffinage Essar Oil à un consortium emmené par Rosneft, le premier producteur pétrolier mondial. /Photo prise le 21 août 2017/REUTERS/Danish Siddiqui

Rosneft s'implante en Inde. Un consortium emmené par Rosneft a annoncé lundi 21 août avoir racheté pour 12,9 milliards de dollars (11 milliards d'euros) Essar Oil, la filiale de raffinage du groupe indien Essar. C'est la plus grosse acquisition jamais faite en Inde et la deuxième plus importante opération d'une société russe à l'étranger.

Rosneft aura 49,13% du capital d'Essar Oil et deux autres investisseurs, le courtier européen Trafigura et le fonds russe UCP, la même chose divisée en deux parts égales, le solde se répartissant entre des particuliers, a précisé Essar. Rosneft et ses associés prennent ainsi le contrôle de la raffinerie Vadinar, dans le Gujarat, d'une capacité de 400.000 barils de pétrole par jour (bpj), et de ses 3.500 stations services en Inde, pays dont la demande de carburants devrait augmenter de 5% à 7% dans les années à venir.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Essar cherche à réduire son endettement

Rosneft a fait savoir qu'Essor Oil comptait porter son réseau à 5.500 stations service à moyen terme. Essar, un groupe contrôlé par les frères Ruia, est présent dans le pétrole, le gaz, l'acier, les ports et l'électricité. L'opération lui permettra de réduire de quelque 11 milliards de dollars un lourd endettement, a dit Prashant Ruia.

Mercredi 23 août, la justice russe a par ailleurs condamné AFK Sistema à verser 136 milliards de roubles (soit 1,9 milliard d’euros) - l’une des plus lourdes sanctions qu’elle ait prise – suite à un contentieux lié au rachat, en 2016, du producteur d'hydrocarbures Bachneft. Ce dernier aurait, selon Rosneft, été réorganisé avant le changement d’actionnariat.

Pour Reuters, Promit Mukherjee, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Energie
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS