Rosetta : les cinq sites potentiels d'atterrissage de Philaé ont été choisis

La mission de la sonde Rosetta se poursuit pour l'Agence spatiale européenne avec l'annonce des cinq sites potentiels d'atterrissage de son module Philaé. Le travail va se poursuivre dans les semaines à venir pour déterminer un site principal. Une fois posé, Philaé analysera le noyau de la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko depuis sa surface tandis que Rosetta recueillera des données depuis son orbite.

Partager
Rosetta : les cinq sites potentiels d'atterrissage de Philaé ont été choisis

Après un voyage de 10 ans dans l'espace, la sonde Rosetta a finalement atteint la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko le 6 août dernier. Mais si Rosetta s'est bien insérée dans l'orbite de 67P/C-G, sa mission est loin d'être terminée. Pour pouvoir étudier la comète sous toutes ses coutures, Rosetta va déployer un atterrisseur nommé Philaé qui s'attachera au noyau, pour compléter avec ses 10 instruments les analyses de la sonde (équipée de son côté de 11 instruments) depuis l'orbite.

Afin de pouvoir observer l'évolution de la comète lors de son passage près du soleil, l'atterrissage est prévu pour le 11 novembre, soit lorsqu'elle se trouvera à 450 millions de kilomètres de celui-ci (elle se trouve actuellement à 522 millions de kilomètres). Passée cette date, l'activité due au réchauffement de la comète pourrait compromettre le déploiement de Philaé sur la surface du noyau. Au plus proche de son orbite elliptique, le 13 août 2015, 67P/Churyumov-Gerasimenko ne sera plus qu'à 185 millions de kilomètres du soleil.

Trouver le meilleur site d'atterrissage est en soi une tâche ardue, car un grand nombre de paramètres doivent être pris en compte : les besoins techniques de Philaé et de Rosetta lors de la séparation, la descente et l'atterrissage, puis ensuite les besoins accompagnant l'utilisation des dix instruments scientifiques de l'atterrisseur. Notamment la nécessité d'avoir une exposition solaire suffisante pour réaliser des analyses et pour recharger les batteries de Philaé au-delà de ses 64 heures d'autonomie, mais sans qu'elle soit trop violente et provoque une surchauffe. Tout aussi important : le maintien de la communication avec l'orbiteur malgré son déplacement constant. Sans parler de la détection de crevasses, pentes raides et autres rochers qui pourraient présenter un danger pour Philaé. A noter de plus que l'atterissage n'est possible que dans une zone d'un kilomètre carré, déterminée par l'orbite elliptique de Rosetta.

Pour déterminer ces sites, les équipes de l'ESA ont utilisé des données obtenues depuis l'orbite actuelle de 100 km au-dessus de la comète : images en haute résolution, relevés de température, pression et densité du gaz présent autour du noyau, orientation face au soleil, rotation, gravité à la surface du noyau.

La prochaine étape va être de classer les cinq sites par ordre de préférence, et de choisir un site principal et un site de secours. Pour y parvenir, Rosetta descendra à une orbite de 50 km autour de la comète, ce qui permettra une étude plus précise de chaque site. Ce choix sera effectué au plus tard le 14 septembre. Rosetta descendra alors à 20-30 km au-dessus de 67P/Churyumov-Gerasimenko, permettant de cartographier plus en détail la géographie de la comète, et si besoin de passer du site principal au site de secours.

Ci-dessous une vidéo détaillant les sites retenus :

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS