Rome et Paris en "négociations techniques" sur STX, selon le président de Fincantieri

CERNOBBIO, Italie (Reuters) - Rome et Paris sont en "négociations techniques" sur l'offre controversée du groupe italien Fincantieri pour prendre le contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire, STX France, a déclaré vendredi 1er septembre le président de Fincantieri, Giampiero Massolo.

Partager

Rome et Paris en
Rome et Paris sont en "négociations techniques" sur l'offre controversée du groupe italien Fincantieri pour prendre le contrôle des chantiers navals de Saint-Nazaire, STX France, a déclaré le président de Fincantieri, Gianpiero Massolo. /Photo d'archives/REUTERS/Stephane Mahe

La France et l'Italie se sont fixé pour objectif d'aboutir à une solution dans le dossier des chantiers navals avant le sommet franco-italien du 27 septembre, sur fond de divergences sur le partage du capital entre les deux pays. Rome et Paris sont actuellement en "négociations techniques" a déclaré Giampiero Massolo, le président de Fincantieri.

Le gouvernement français a procédé fin juillet à la nationalisation des chantiers navals à la suite du refus de Fincantieri - qui avait acquis la majorité du capital auprès de l'ancien propriétaire sud-coréen - d'en partager le contrôle à parité avec des intérêts hexagonaux.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le sommet approche et la tenue d'une réunion préparatoire aurait du sens (...) même si les négociations techniques sont déjà en cours", a dit Giampiero Massolo à la presse en marge de la conférence Ambrosetti à Cernobbio. "Les deux gouvernements ont tout intérêt à consolider le secteur, laissons-les faire le travail", a-t-il ajouté.

Pour Reuters, Giulio Piovaccari, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Eric Faye

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS