Rome espère un gain de 700 millions d'euros sur la liquidation des banques vénètes

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien estime qu'il pourrait gagner 700 millions d'euros une fois achevé le processus de liquidation des banques vénètes, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, montre le projet de loi correspondant.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rome espère un gain de 700 millions d'euros sur la liquidation des banques vénètes
Le gouvernement italien estime qu'il pourrait gagner 700 millions d'euros une fois achevé le processus de liquidation des banques vénètes, Banca Popolare di Vicenza et Veneto Banca, montre le projet de loi correspondant. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Le gouvernement a passé un décret en urgence dimanche prévoyant le transfert des actifs sains des deux établissements à Intesa San Paolo et celui de leurs actifs douteux à une structure de cantonnement.

Le décret doit être converti en loi dans un délai de 60 jours.

Le projet de loi soumis au parlement montre que l'Etat italien espère récupérer 9,9 milliards d'euros sur les 17,8 milliards d'euros de créances douteuses qu'il reprend dans le cadre de la procédure de liquidation.

Rome s'attend aussi à récupérer 1,7 milliard d'euros de la cession de participations financières détenues par les deux établissements, portant le total des produits à 11,6 milliards d'euros, à comparer aux 10,9 milliards d'euros de fonds publics mobilisés dans le cadre de l'opération.

(Giuseppe Fonte, Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouilon)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS