Rome envisage de suspendre un remboursement obligataire de Veneto Banca

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien envisage d'intervenir pour empêcher la banque en difficulté Veneto Banca d'avoir à rembourser 86 millions d'euros d'obligations subordonnées qui arrivent à échéance la semaine prochaine, a dit vendredi une source au fait du dossier.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rome envisage de suspendre un remboursement obligataire de Veneto Banca
Rome envisage de suspendre un remboursement obligataire de Veneto Banca. /Photo d'archives/REUTERS/Alessandro Bianchi

Le conseil des ministres doit examiner la question dans le courant de la journée, a dit la source. Si Veneto Banca honorait cette tombée, elle risquerait de mécontenter d'autres créanciers obligataires confrontés à de lourdes pertes potentielles si la banque devait faire faillite.

Veneto Banca et Banca Popolare di Vicenza, qui doivent normalement fusionner en cours d'année, ont sollicité une aide publique à hauteur de 6,4 milliards d'euros pour combler un déficit de fonds propres mais la Commission européenne exige une injection de 1,2 milliard d'euros de capitaux privés avant tout recours à de l'argent public.

Or les deux banques vénètes, sauvées de la faillite l'an passé par le fonds italien Atlante, n'ont guère de possibilité de faire appel à des capitaux privés compte tenu de leurs créances douteuses et des pertes qu'elles ont accumulées sur les trois dernières années.

(Giuseppe Fonte, Marc Joanny pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS