Rolls-Royce vend sa filiale Bergen à Langley Holdings pour 110 millions d'euros

LONDRES (Reuters) - Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé mercredi avoir accepté de vendre sa filiale Bergen Engines, un des fournisseurs de la marine de la Norvège, au groupe britannique Langley Holdings pour 110 millions d'euros.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rolls-Royce vend sa filiale Bergen à Langley Holdings pour 110 millions d'euros
Le motoriste britannique Rolls-Royce a annoncé mercredi avoir accepté de vendre sa filiale Bergen Engines, un des fournisseurs de la marine de la Norvège, au groupe britannique Langley Holdings pour 110 millions d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

La vente n'est qu'une petite partie d'un vaste plan de cession d'actifs entrepris par Rolls-Royce pour se remettre de l'impact de la pandémie et visant à générer plus de deux milliards de livres sterling.

Les investisseurs considèrent toutefois comme plus intéressant le projet de cession de la filiale espagnole de Rolls-Royce, ITP Aero, qui pourrait rapporter 1,5 milliard d'euros.

Le motoriste britannique avait précédemment signé un accord de vente de Bergen pour 150 millions d'euros au groupe russe YMH, mais l'opération a été bloquée en mars par la Norvège pour des raisons de sécurité nationale.

Langley Holdings, basée à Nottinghamshire, dans le centre de l'Angleterre, emploie 4.600 personnes et possède des installations en Allemagne, en France et en Italie.

(Reportage Sarah Young, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS