Rolls-Royce développe un démarreur électrique pour le futur chasseur de la Royal Air Force

Depuis 2014, Rolls-Royce développe un démarreur électrique qui devrait être intégré au moteur du Tempest, le futur avion de combat de la Royal Air Force britannique. Le tout devrait prendre moins de place et générer de l'énergie de manière plus intelligente, ce qui permettra à l'appareil d'optimiser ses consommations, tout en étant moins gros que l'actuel Eurofighter Typhoon.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rolls-Royce développe un démarreur électrique pour le futur chasseur de la Royal Air Force
Le Tempest devrait remplacer l'Eurofighter Typhoon chez la Royal Air Force.

Le Tempest, futur avion de combat de la Royal Air Force britannique devrait comporter nettement plus d’éléments électriques que son prédécesseur, l’Eurofighter Typhoon. Dans cette optique, Rolls-Royce a confirmé être en train de développer, pour l’appareil, un nouveau système de démarrage des turboréacteurs, électrique et intégré.

Le constructeur planche sur le projet depuis plus de cinq ans. Dès 2014, il met au point un générateur de démarrage électrique, entièrement intégré au cœur d’un moteur à turbine à gaz. Le programme du démonstrateur est baptisé "Embedded Electrical Starter Generator", ou E2SG.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Moins de place pour un appareil moins gros

"Le générateur électrique embarqué permettra de gagner de la place et fournira une importante quantité d’énergie aux futurs chasseurs", explique dans un communiqué Conrad Banks, ingénieur en chef du programme chez Rolls-Royce. Les générateurs actuels génèrent de l’énergique à l’aide d’une boîte de vitesses située sous le moteur. Un élément qui requiert un certain espace. N’en ayant plus besoin, le Tempest pourra être plus petit et donc plus furtif.

En 2017, le projet est entré dans sa deuxième phase. Un second générateur électrique a été intégré à l’autre partie du turboréacteur. Le réseau électrique de l’appareil est désormais capable de stocker de l’énergie et une fonction intelligente gère l’alimentation de tous les systèmes. Baptisé Power Manager, il "utilise des algorithmes et prend des décisions intelligentes en temps réel pour répondre à la demande électrique de l'avion, tout en optimisant d'autres facteurs, comme la consommation de carburant ou la température du moteur, pour prolonger la durée de vie des composants", détaille le communiqué.

Une troisième phase devrait bientôt voir le jour, avec l’intégration d’un nouveau système de gestion thermique et l’électrification d’autres composants. Rolls-Royce prévoit également la présentation prochaine d’un démonstrateur taille réelle qui comprendra toutes les innovations susmentionnées.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS