Roger Descours investit dans la châtaigne

Spécialisé dans les fruits surgelés pour l’industrie alimentaire, le groupe Rogers Descours va consacrer 2,6 millions d’euros dans l’extension son site basé à Vernosc-lès-Annonay (Ardèche), opérationnel depuis 2006. Cet investissement doit lui permettre de devenir le leader européen sur le marché de la châtaigne transformée.

Partager
Roger Descours investit dans la châtaigne
Roger Descours investit dans la châtaigne.

Après avoir en 2018 ouverts son capital au groupe français Unigrains mais aussi développé de nouveaux produits et retravaillé sa charte graphique, le groupe Roger Descours entend mettre à profit l’année qui débute pour conforter ses positions sur le marché de la châtaigne transformée. Pour se faire, le groupe ardéchois va consacrer 2,6 millions d’euros dans l’extension de son usine de Vernosc-lès-Annonay située dans le nord de l'Ardèche.

"Bien que cette usine que nous avons créée de toutes pièces en 2006 soit encore aujourd’hui la plus moderne qui soit en Europe en matière de transformation de châtaignes, nous allons la doter d’une sixième ligne de production. Entièrement automatisée et dédiée au conditionnement en gros volume, son implantation devrait engendrer la création d’une dizaine d’emplois et porter ainsi les effectifs à une cinquantaine de personnes. Cette nouvelle ligne prendra place dans une zone aujourd’hui occupée par des bureaux, lesquels seront redéployés dans un petit bâtiment que nous allons édifier dans le prolongement de l’usine" explique Pedro Quintana, directeur d’un site qui va également être rebaptisé du nom du fondateur du groupe dans une logique de cohérence.

Cet investissement vise à faire du groupe Roger Descours le leader européen de la châtaigne transformée. "Aujourd’hui, nous traitons près de 4 000 tonnes de châtaignes par an dont 30 % en bio que nous transformons en purées, crèmes, brisures, pâtes, etc. Notre ambition est de tripler notre volume de production dans les trois ans à venir pour atteindre sur ce segment d’activité les 35 millions d’euros de chiffre d’affaires" pronostique celui qui compte sur l’arrivée de son nouveau partenaire financier pour développer de nouvelles synergies via notamment les participations que ce dernier détient dans l’industrie agroalimentaire.

0 Commentaire

Roger Descours investit dans la châtaigne

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS