Roche voit plus de souplesse après la rachat de la part de Novartis dans son capital

ZURICH (Reuters) - Le rachat par Roche de près d'un tiers de ses propres actions avec droits de vote détenues par Novartis fournira au laboratoire davantage de souplesse dans sa stratégie, a déclaré son président Christoph Franz dans une interview publiée samedi par Finanz und Wirtschaft.
Partager
Roche voit plus de souplesse après la rachat de la part de Novartis dans son capital
Le rachat par Roche de près d'un tiers de ses propres actions avec droits de vote détenues par Novartis fournira au laboratoire davantage de souplesse dans sa stratégie, a déclaré son président Christoph Franz. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

L'opération, d'un montant de 20,7 milliards de dollars (17,8 milliards d'euros), annoncée jeudi, permet à Roche de se défaire d'un accord avec l'un de ses principaux concurrents qui disposait d'un pouvoir de veto sur sa stratégie, même si Novartis ne l'a jamais exercé face aux puissants actionnaires de la famille Roche.

Selon Christoph Franz, Roche peut financer cette opération sans nuire à ses investissements en matière de recherche et développement (R&D) et d'acquisitions, en ayant recours à des instruments à long terme comme les obligations.

"Notre dette nette est presque nulle. Il est très important que nous puissions augmenter la dette substantielle sans compromettre la souplesse opérationnelle et stratégique en ce qui concerne notre coeur de métier", a déclaré Christoph Franz.

"Nous pouvons continuer à nous concentrer sur la recherche et le développement, nous pouvons continuer à obtenir des licences et des acquisitions comme nous l'avons fait au cours des dernières années. Nous ne perdons aucune liberté à la suite de cette transaction. Bien au contraire", a-t-il expliqué.

Christoph Franz souligne que le rachat de la participation de Novartis permet désormais à Roche d'agir sans avoir l'approbation de son concurrent.

"L'une des principales raisons pour nous est que les décisions nécessitant une majorité des deux tiers lors de l'assemblée générale annuelle ne peuvent être prises qu'avec l'approbation d'un actionnaire important comme Novartis", a-t-il expliqué pour justifier cette opération.

"Même s'il n'y a pas eu de motif d'inquiétude en particulier, cette situation nouvelle est maintenant plus claire", a-t-il ajouté, précisant que Roche n'allait pas pour autant se lancer dans une frénésie de grosses acquisitions.

"Nous pensons que des acquisitions ciblées plus petites sont la bonne stratégie pour renforcer l'innovation au sein de l'entreprise", a-t-il dit.

(Reportage John Revill; version française Claude Chendjou)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Ingenieur-e Mécanique

Safran - 23/11/2022 - CDI - Poitiers

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

60 - Liancourt

Ravalement d'une maison de maître de 5 logements collectifs locatifs, rue des Arts et Métiers

DATE DE REPONSE 15/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS