Roche, Pfizer et Aspen accusés de surfacturer en Afrique du Sud

Partager

Le 13 juin, les autorités sud-africaines ont annoncé avoir ouvert trois enquêtes distinctes contre les trois géants de l'industrie pharmaceutique : Roche, Pfizer et Aspen, qu'elles soupçonnent de surfacturation de médicaments anticancéreux. La commission de la concurrence a ainsi engagé des investigations contre le Suisse Roche car elle estime avoir « des raisons de croire que Roche et sa société de biotechnologie basée aux États-Unis, Genentech, ont pratiqué et continuent de pratiquer des prix excessifs, une discrimination des prix et ou des comportements exclusifs dans la fourniture de médicaments contre le cancer du sein en Afrique du Sud ». Roche chercherait à prolonger son emprise sur le marché sud-africain des médicaments contre le cancer du sein, en tentant de retarder ou d'empêcher l'arrivée de médicaments génériques. En Afrique du Sud, seules les versions du Trastuzumab de Roche sont disponibles et sont vendues sous les dénominations Herceptin et Herclon. À titre d'exemple, un traitement de 12 mois d'Herceptin dans le secteur privé coûte plus de 500 000 rands sud-africains, soit plus de 32 000 euros.

De son côté, l'Américain Pfizer est accusé par la commission de surfacturations présumées sur un médicament contre le cancer du poumon, le Xalkori, à base de crizotinib. Seul fournisseur de ce traitement dans le pays, Pfizer est soupçonné de pratiquer « un comportement excessif en matière de prix » de ce médicament, en violation de la loi sur la concurrence. Selon la commission, une dose de 250 mg de Xalkori coûterait entre 152 000 et 72 000 rands, un prix inabordable que les aides médicales du pays refusent de payer. Quant au Sud-Africain Aspen, il est lui aussi soupçonné d'abus de position dominante car il aurait pratiqué une surfacturation de trois médicaments anticancéreux. Il s'agit du Leukeran (chlorambucil) contre la leucémie lymphocytaire chronique, l'Alkeran (melfallan), utilisé pour traiter le myélome multiple et le cancer des ovaires épithéliaux, et le Myleran (busulfan), utilisé comme agent de conditionnement avant une transplantation de moelle osseuse. Ces trois médicaments détiennent l'exclusivité sur le marché sud-africain. À noter que la Commission européenne a indiqué, le 15 mai, avoir ouvert une enquête similaire contre Aspen Pharma concernant les prix excessifs que le laboratoire pratique sur cinq anticancéreux, dont les trois cités plus haut (CPH n°802).

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS