Robo Brain : un cerveau connecté pour tous les robots

Une équipe amériacine de chercheurs travaille sur la conception de Robo Brain, une immense base de données connectée et partagée sur Internet par plusieurs robots. Robo Brain s'inscrit parmi les projets de "cloud robotic", un modèle encore naissant d'intelligence artificielle délocalisée sur Internet pour les robots.

Partager
Robo Brain : un cerveau connecté pour tous les robots
Robo Brain, une base de données destinée àdevenir le cerveau commun de tous les robots

Bienvenue dans l’ère de la « cloud robotic » ! A l’Université de Stanford, une équipe composée de chercheurs de plusieurs universités américaines travaille sur la conception d’une immense base de données, Robo Brain, destinée à alimenter l’intelligence des robots. Le projet s’inscrit dans la même ligne que le consortium européen Robot Earth qui rassemble des chercheurs espagnols, hollandais, allemands et suisses. Mécéné par la National science foundation, l’Office de recherche navale, Google, Microsoft et Qualcomm, Robo Brain inaugure avec Robot Earth le domaine du « cloud Robotic ». Il repose sur une idée simple : de même que le cloud computing et Internet ont permis de mettre à la disposition de chacun en accès libre un nombre toujours plus important d’informations, il doit être possible de créer un réseau similaire, mais uniquement destiné aux robots et accessible par connexion sans fil.

Un « internet » pour les robots

Cet énorme « cerveau » en ligne pourrait permettre aux robots d’apprendre en continu, à partir des algorithmes et données rajoutées sur la base. En retour, ils pourront eux-mêmes alimenter la base à partir de ce qu’ils ont appris sur leur terrain propre et en faire profiter l’ensemble de la « communauté » des robots. Faire profiter un seul robot d’un nouveau programme, c’est bien mais un peu cloisonné à l’heure d’Internet. En faire profiter l’ensemble des robots d’un seul coup, c’est plus impressionnant. Reste que pour permettre cela, la base de données doit être capable de gérer de multiples données différentes nécessaires au fonctionnement du robot, un défi de taille pour les chercheurs qui espèrent intégrer plus de 100 000 sources de données et plusieurs types d’algorithmes d’apprentissage. Aujourd’hui encore, les intelligences artificielles sont en effet développées indépendamment et reposent sur des standards différents, bien que cela commence à changer avec le développement des réseaux neuronaux profonds, un modèle d’intelligence artificielle qui s’inspire directement du cerveau humain.

Donner au robot la capacité de voir, d'agir et de parler

Pour permettre aux robots de « voir » leur environnement, de planifier leurs opérations et d’interagir par le langage, Robo Brain est aujourd’hui divisé en trois grandes parties : un système de détection d’objets ; PlanIt, un système de simulation à partir duquel les robots peuvent apprendre à se déplacer ou à saisir des objets ; et Tell Me Dave, un projet de crowd-sourcing qui enseigne aux robots le langage. Les chercheurs pourront bientôt y ajouter d’autres systèmes d’apprentissage et sources de données telles que ImageNet, 3D Warehouse ou encore YouTube.

Robo Brain repose aujourd'hui sur trois domaines de capacités à donner au robot : la perception de leur environnement (vert sur le schéma), l'action sur et dans leur environnement (en bleu, PlanIt), et le langage (en rouge, Tell Me Dave).

Testé sur quelques robots, Robo Brain montre déjà des résultats prometteurs, à l’instar de ceux présentés en vidéo ici, avec le robot Baxter :

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - PARIS HABITAT OPH

Refonte du paramétrage et de la donnée du SIRH HR Access

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS