Robert Dudley, un Américain prendra la tête de BP

Le PDG de BP, Tony Hayward, avait déjà été évincé par Robert Dudley concernant la gestion de la communication de crise de la marée noire dans le golfe du Mexique. Un pas de plus a été franchi. Un Américain sera désormais aux commandes.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Robert Dudley, un Américain prendra la tête de BP

Le remplacement de Tony Hayward a été annoncé mardi matin dans un commmuniqué de la compagnie pétrolière. Le groupe pétrolier BP va devoir "changer de culture" après la marée noire du golfe du Mexique, a déclaré mardi son nouveau directeur général, l'Américain Bob Dudley, lors d'une interview sur la chaîne ABC. Bob Dudley a par ailleurs confirmé que les travaux de colmatage définitif de la fuite allaient commencer "cette semaine". Un coffrage long de 600 mètres doit être inséré samedi ou dimanche dans le puits de secours, avaient indiqué lundi les autorités américaines.

Un événement comme la marée noire "vous secoue jusqu'aux fondations. Et vous avez deux façons de réagir: l'une est de prendre ses jambes à son cou et de se cacher. La seconde est de faire face et de changer réellement la culture de la compagnie et de s'assurer que tous les contrôles sont en place, pour faire en sorte que cela ne se reproduise plus", a déclaré M. Dudley, qui succédera au DG actuel, Tony Hayward, le 1er octobre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"La recherche de profits records ne peut plus se faire au détriment des dépenses de maintenance des infrastructures, en ignorant les bonnes pratiques recommandées par l'industrie et en faisant fi de la vie et du bien-être des travailleurs", a-t-il insisté, disant souhaiter que sous la houlette de M. Dudley, "BP change radicalement de comportement". Le but de la nomination était d'éloigner Tony Hayward de la scène médiatique sur laquelle il cumulait gaffes et maladresses. Mais surtout, la nomination d'un Américain, membre du conseil d'administration de la compagnie pétrolière, a pour but de montrer que le groupe britannique s'implique totalement aux Etats-Unis.

? En savoir plus : Robert Dudley : communication américaine pour BP

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS