Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

Rizzanese, le dernier grand barrage français

Publié le

Le Rizzanese entrera en service à partir de 2012 et aura nécessité 250 millions d’euros d’investissement.

Rizzanese, le dernier grand barrage français © Uccioni/« Nice Matin »

Cela fait maintenant une vingtaine d’années qu’il fait débat. D’aucuns prédisent que le Rizzanese, cette belle rivière de Corse du Sud, va être irrémédiablement défigurée. D’autres soutiennent que le barrage en cours de construction dans le massif de l’Alta Rocca garantira l’alimentation électrique de l’île de Beauté, en augmentant de 40% sa capacité hydraulique...

Une polémique sans fin puisque tout le monde a raison. Quoi qu’il en soit, cet ouvrage sera le dernier grand barrage construit en France. Tous les sites potentiels, en particulier dans les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées, sont déjà pleinement exploités. « L’avancée des travaux [débutés depuis maintenant deux ans] est en ligne avec le planning prévisionnel et la mise en service devrait avoir lieu progressivement à partir de 2012 », explique Marc Lotz, le directeur adjoint d’EdF en Corse. A cette date, le barrage de 40,5mètres de haut et son usine fourniront une puissance de 55MW, qui s’ajouteront aux 135,5 MW du parc hydraulique corse (sept usines dans trois vallées). Avec un tel outil, l’île, dont la consommation électrique a plus que doublé au cours des quinze dernières années, sera moins dépendante de ses centrales thermiques et de son interconnexion avec l’Italie.

Outre sa finalité énergétique, le barrage garantira la fourniture de quelque 1,6 million de mètres cubes d’eau pour l’irrigation de terres agricoles. L’ensemble du projet représente un investissement de 250 millions d’euros financé par EdF. Alstom fournit les outils de génération d’électricité, en particulier des turbines. La réalisation du barrage a été confiée à un consortium d’entreprises alliant Bec, Razel et Vinci. L’usine, quant à elle, est construite par l’entreprise corse Vendasi.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle