Quotidien des Usines

Rio Tinto : deux sites impliqués dans la construction d’une navette spatiale

Olivier James , ,

Publié le

Production

Via sa division Alcan Engineered Products, le groupe minier Rio Tinto sera le principal fournisseur d’aluminium-lithium dans la fabrication du vaisseau spatial habité Orion, destiné à emmener des astronautes vers la station spatiale internationale et également la Lune.

L’engin est construit par Lockheed Martin dans le cadre du programme Constellation de la NASA. Conséquences de cette décision pour la France : les usines de Montreuil-Juigné (Maine-et-Loire) et Issoire (Puy-de-Dôme) démarreront prochainement la production de l’alliage 2195.

Utilisé depuis 1998 dans les applications spatiales, celui-ci sert notamment pour les réservoirs externes des navettes. « Les qualités intrinsèques de faible densité, de grande robustesse, de rigidité et les propriétés mécaniques des alliages d’aluminium lithium assureront un gain de poids significatif au meilleur coût », a déclaré le groupe. Mais il se refuse à fournir des compléments d’informations sur l’impact industriel de ce nouveau contrat.

Olivier James

 

 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte