Rio Tinto affiche sa confiance et gâte ses actionnaires

par James Regan

Partager
Rio Tinto affiche sa confiance et gâte ses actionnaires

SYDNEY (Reuters) - Le géant minier Rio Tinto a mis l'accent mercredi sur la rémunération de ses actionnaires à la faveur d'un bénéfice annuel supérieur aux attentes gonflé par sa politique de réduction des coûts et le redressement du marché des matières premières en 2016.

Le deuxième groupe minier au monde a annoncé un dividende annuel plus généreux que prévu, de 1,70 dollar par action, et un programme de rachats d'actions pour 500 millions de dollars (470 millions d'euros). Ces deux mesures portent les retours aux actionnaires à environ 70% du bénéfice courant.

Ces initiatives illustrent aussi un revirement complet de situation pour Rio Tinto, contraint il y a un an de renoncer à son engagement de maintenir ou d'augmenter son dividende chaque année face à l'effondrement des cours des matières premières.

"Cela donne vraiment l'impression que le bon vieux Rio qui roule des mécaniques est de retour", a commenté Peter O'Connor, analyste chez Shaw & Partners. "Cela plante le décor pour les résultats des autres géants miniers qui seront publiés ce mois-ci."

Le titre Rio Tinto coté à Londres gagne 1,34% à 3.481.48 pence vers 11h10 GMT, principal contributeur à la hausse de l'indice sectoriel européen des ressources de base (+1,2%). Il entraîne dans son sillage ceux de ses concurrents comme Glencore (+1,07%) ou Anglo American (+1,42%).

Rio Tinto a annoncé avoir déjà réalisé 1,6 milliard de dollars d'économies sur les 2 milliards prévus en 2016 et 2017.

"Nous commençons 2017 en bonne forme. Notre équipe générera 5 milliards de dollars de trésorerie supplémentaire au cours des cinq prochaines années à partir de notre programme de productivité", a annoncé le directeur général, Jean-Sébastien Jacques, dans un communiqué.

"PUISSANT SIGNAL"

Le bénéfice courant annuel a progressé de 12% à 5,1 milliards de dollars, un niveau supérieur aux prévisions des analystes qui attendaient environ 4,87 milliards selon un consensus externe.

Le contraste est saisissant avec la situation qui prévalait il y a un an, quand Rio Tinto avait publié son plus faible bénéfice courant en 11 ans.

"C'est assez rassurant de les voir se mouiller un peu", dit Brenton Saunders, gérant de portefeuilles chez BT Investment Management à Sydney, au sujet des retours aux actionnaires annoncés par Rio Tinto. "Cela rassure sur le fait qu'ils gardent encore de la dynamique dans la stratégie de réduction des coûts, c'est tout bon."

Le marché attendait un dividende d'environ 1,33 dollar par action. Le montant versé au titre de 2016 est toutefois inférieur à celui de 2015, qui restait partiellement concerné par la précédente politique de maintien ou d'augmentation du dividende d'une année sur l'autre.

Les analystes étaient partagés et se demandaient si Rio Tinto augmenterait ses retours aux actionnaires ou conserverait davantage de trésorerie pour faire face à une possible rechute des cours.

Le directeur financier du groupe, Chris Lynch, a déclaré que le niveau de dividende et les rachats d'actions "envoyaient un puissant signal aux actionnaires" sur les capacités de Rio Tinto à les rémunérer.

Le prix du minerai de fer a bondi de 81% l'an dernier et il atteint désormais environ 80 dollars la tonne. Les analystes prédisent toutefois un recul à environ 55 dollars en raison d'un possible afflux de minerai bon marché en provenance d'Australie et du Brésil susceptible de provoquer une surabondance d'offre par rapport à la demande.

Pour Jean-Sébastien Jacques, la principale menace vient cependant de Chine qui pourrait relancer l'exploitation d'un plus grand nombre de ses propres mines et réduire ainsi ses besoins d'importations.

(Avec Sonali Paul à Melbourne; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Wissembourg

Réfection du toit du SMICTOM Nord Alsace

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS