Rio-Paris : le BEA dévoile les premiers éléments de l’enquête

[ACTUALISE] - Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA) a révélé ce vendredi 27 mai les circonstances du vol AF447 disparu au milieu de l'atlantique, le 1er juin 2009. Selon ces premiers éléments, il apparaît bien que la perte des données de vitesse a plongé l'équipage dans la confusion.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rio-Paris : le BEA dévoile les premiers éléments de l’enquête

Les derniers moments du vol AF447, tirés de l’exploitation des enregistreurs de vol de l'Airbus A330, sont rapportés dans une note retraçant minute par minute le déroulement du vol AF447. Notamment, le BEA précise que "la composition de l’équipage était conforme aux procédures" et qu’au moment de l'événement, les deux copilotes étaient en place dans le poste de pilotage. Le commandant de bord était pour sa part au repos mais est revenu dans le poste de pilotage environ 1 min 30 après le désengagement du pilote automatique.

A partir de cette étape du vol, l’avion est monté "jusqu’à 38 000 ft", entraînant le "déclenchement de l’alarme de décrochage". La descente a alors "duré 3 min 30 pendant laquelle l’avion est resté en situation de décrochage". Selon le BEA, les moteurs ont fonctionné et toujours répondu aux commandes de l’équipage.

Sur le plan technique, la masse et le centrage de l’avion se trouvaient à l’intérieur des limites opérationnelles. Mais le BEA note une incohérence entre les vitesses affichées côté gauche et sur l’instrument de secours pendant moins d’une minute.

Comment peut-on interpréter cette note ? D'après l'analyse à chaud faite par des pilotes en fonction contactés par L'Usine Nouvelle, la procédure appliquée à l'époque de l'accident semble avoir été bien suivie. Elle a depuis été modifiée et améliorée. La lecture de la note du BEA tend à confirmer l'hypothèse d'un décrochage haut envisagée dès le départ. Les 3 PNT, engagés dans leur procédure, mais privés des données de vitesse, ne pouvaient apparemment avoir une vision globale et réaliste de la situation. Reste qu'un élément important ne figure pas dans les paramètres recueillis par le BEA : la vitesse du côté droit de l'appareil.

De son côté, Air France a réagit officiellement quelques heures après cette première communication du BEA sur les enregistreurs de vol. Pour la compagnie aérienne "il apparaît que l’équipage en fonction a suivi l’évolution météorologique et a effectué un écart de route". Air France note par ailleurs que la panne des sondes de vitesse, les sondes pitots, est "l’événement initial qui entraîne la déconnexion du pilote automatique et la perte des protections de pilotage associées". Et que l’avion décroche à haute altitude.

En conclusion, la compagnie réaffirme son soutien aux PNT. "L’équipage, rassemblant les compétences des trois pilotes, a fait preuve de professionnalisme, engagé jusqu’au bout dans la conduite du vol et Air France souhaite leur rendre hommage", conclue le communiqué.

Airbus pour sa part n'a pas encore commenté la note du BEA.

Signification des acronymes
PNT - Personnel navigant technique. Commandant de bord et les 2 co-pilotes
PNC - Personnel navigant commercial. Hôtesses et stewards.
PF - Pilote en fonction. Celui qui a la responsabilité des commandes de l'appareil A gauche, dans le cockpit.
PNF - Pilote en non fonction. Celui qui assiste le pilote en fonction. A droite, dans le cockpit.
IDLE - Commande de ralenti.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS