Richemont renonce à vendre Lancel

 Richemont a décidé de ne pas vendre les filiales sous-performantes, comme le maroquinier Lancel, notamment parce que la société suisse n'a pas réussi à obtenir un bon prix, décevant ainsi des analystes qui espéraient une solution rapide.

Partager
Richemont renonce à vendre Lancel

En septembre, selon des informations de presse, Richemont avait confié à une banque japonaise le soin de trouver un acheteur pour le maroquinier Lancel. Deux mois plus tard, changement de stratégie : le groupe suisse de luxe renonce à vendre ses filiales les moins performantes, dont fait partie le fabricant de sacs à main Lancel. Le groupe de luxe a dit ce 8 novembre qu'il espérait redresser en l'espace de deux à trois ans ses marques en mal de croissance, parmi lesquelles on compte aussi Dunhill (confection masculine) et les stylos Montblanc.

nouvelles pertes pour lancel et dunhill

Richemont a également annoncé une hausse de 9% des ventes sur six mois au 30 septembre, ce qui est conforme au consensus qui donnait 9,3%, croissance qui a accéléré à 12% en octobre, grâce à des ventes exceptionnelles de pièces de joaillerie très chères. Les ventes dans la région Asie-Pacifique, qui ont représenté 40% environ du total semestriel du groupe de 5,32 milliards d'euros, ont augmenté de 4% à taux de change constant. La croissance des ventes en Europe et au Moyen-Orient, soit 38% du total, a ralenti à 10% contre 19% un an plus tôt

Le bénéfice net semestriel a augmenté de 10% à 1,185 milliard d'euros, dépassant un peu le consensus des analystes, grâce notamment à des opérations de couverture. Le bénéfice d'exploitation de Montblanc a chuté de 55% et la marge s'est réduite de moitié à 6,7%, tandis Lancel et Dunhill ont subi une perte d'exploitation de 35 millions d'euros. L'action, qui a gagné dans les 30% depuis le début de l'année, perd 1,7% à 91,40 francs à la mi-journée. Elle se traite à un PER de 17,7, conforme à celui de LVMH, contre 16,4 pour Swatch Group.

Avec Reuters (Silke Kolrowitz, Wilfrid Exbrayat, Benoit Van Overstraeten)

0 Commentaire

Richemont renonce à vendre Lancel

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS