Richemont promeut Jérôme Lambert à la tête des montres

ZURICH (Reuters) - Richemont a nommé vendredi Jérôme Lambert au poste nouvellement créé de responsable opérationnel (chief operating officer) afin de ramener le calme dans sa division d'horlogerie secouée par le départ en juillet de Georges Kern.
Partager
Richemont promeut Jérôme Lambert à la tête des montres
Richemont a nommé vendredi Jérôme Lambert au poste nouvellement créé de responsable opérationnel (chief operating officer) afin de ramener le calme dans sa division d'horlogerie secouée par le départ en juillet de Georges Kern. /Photo d'archives/REUTERS/Pierre Albouy

Le groupe de luxe suisse observe par ailleurs qu'il ne pourra réaliser sur l'ensemble de l'exercice annuel le "niveau de croissance exceptionnel" enregistré au premier semestre, soit sur la période avril-septembre.

Le fabricant des bijoux Cartier et des montres IWC a fait état le mois dernier d'une hausse de 12% de ses ventes à taux de change constant et d'un bond de 80% de son bénéfice net au premier semestre.

La division horlogère de Richemont a été ébranlée par le départ en juillet de son patron Georges Kern chez le concurrent Breitling quelques mois à peine après sa nomination. Kern avait été engagé pour pour relancer des marques telles que Piaget et Vacheron Constantin.

Alors que le bruit courait depuis des mois que son successeur viendrait de l'extérieur, le numéro deux mondial du luxe a finalement choisi Jérôme Lambert, qui travaille depuis 20 ans chez Richemont, pour prendre la tête de ses marques d'horlogerie, en sus des griffes qu'il dirige depuis avril. En revanche Cartier et Van Cleef & Arpels conservent leurs dirigeants actuels.

Jérôme Lambert sera assisté dans ses nouvelles fonctions par Emmanuel Perrin, nommé à la tête de la distribution des horlogers spécialisés.

Le nouveau patron des montres Richemont est entré dans le groupe en 1996 par le biais de Jaeger-LeCoultre, dont il a rapidement gravi les échelons avant de restructurer avec succès la marque Montblanc.

(Silke Koltrowitz, Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS