Quotidien des Usines

Rhône-Alpes

, , , ,

Publié le

Dossier

 

 

- 144 projets annoncés ou achevés entre mi-2001 et mi-2002, soit 9.0 % du total France.
- 6 516,2 millions d'euros engagés, soit 15.7 % du total France.
- 8 432 emplois envisagés à terme, soit 12.9 % du total France.


> Mini-portrait
> 11 investissements marquants
> 15 points noirs
> Les autres investissements


Les nanotechnologies grenobloises arrivent à point

- Les deux projets grenoblois « Crolles 2 » et Minatec dans la micro-électronique et les investissements récurrents de la chimie-pharmacie booste le cru 2002.
- Plusieurs projets de la filière du numérique sont repoussés du fait de la crise des télécommunications, tandis que des plans de restructuration sont en cours dans tous les secteurs.


Près de 3 milliards d'euros investis d'ici à 2007 : le spectaculaire accord, signé en avril, par quatre des plus grands fabricants mondiaux de puces afin de développer près de Grenoble (Isère) un centre mondial de recherche, dédié aux nanotechnologies - les technologies qui permettront de fabriquer les puces du futur - constitue une véritable manne pour Rhône-Alpes.
« L'avenir à long terme de la région dans les semi-conducteurs est dorénavant assuré », affirment les responsables de l'Agence économique de promotion de l'Isère, qui annonce la création de 5 000 emplois localement, dont 1 200 directs. La filière micro-électronique grenobloise (13 500 personnes réparties dans 200 établissements) est d?autant plus optimiste que deux autres initiatives destinées à valoriser le potentiel scientifique local dans le domaine des nanotechnologies sont en phase de lancement : Minatec et Nanotec 300. Grâce aux centaines de millions d'euros qui seront investis dans ces projets structurants, Grenoble bénéficiera en 2005 d'un potentiel de recherche exceptionnel au plan mondial dans le domaine des technologies nanométriques.

Si le reste de la région ne bénéficie pas d'une telle manne, il parvient néanmoins à se maintenir grâce à deux industries traditionnelles que sont la chimie et la mécanique. L'agglomération lyonnaise profite pleinement, cette année, du caractère récurrent des investissements réalisés par les grands de la chimie (Rhodia, Degussa, Daikin) et de la pharmacie (Aventis, Merial, Biomérieux, Hospal) pour moderniser leurs sites et parfois étendre leur capacité.
Les investissements mis en oeuvre sont conséquents puisque les montants se situent entre 25 et 50 millions d'euros. TotalFinaElf illustre bien, lui aussi, le dynamisme de la pétrochimie, puisqu'il annonçait récemment 100 millions d'euros d'investissement sur la raffinerie de Feyzin, au Sud de Lyon (Rhône).
Stimulée par la bonne santé du marché de l'automobile, la filière mécanique engage également d'ambitieux projets, comme le japonais Koyo qui poursuit la réalisation d'un programme de 70 millions d'euros sur ses sites de Lyon et Saint-Etienne, ou la Fonderie Saint-Jean Industries qui crée une usine à Belleville dans le Rhône.
S'il s'avère moins mauvais qu'on pouvait le craindre, le cru 2002 reste néanmoins pénalisé par les déconvenues enregistrées dans la filière du numérique. Les stratégies varient fortement parmi les nombreuses start-up régionales. Si certaines, comme Soitec et Memscap en particulier, poursuivent la réalisation de leur plan d'investissement, d'autres ralentissent ou suspendent leur mise en œuvre. Stoppée dans son élan par la chute du marché des composants électroniques, la jeune entreprise savoyarde Inpact (phosphure d'indium), a reporté le lancement de sa nouvelle usine. Quant au fabricant de connecteurs électriques et électroniques Radiall, affaibli par la crise des télécommunications, il a lui aussi ajourné son projet d'usine à Voreppe (Isère). Comme en 2001, certains secteurs de l'industrie régionale subissent fortement les contraintes de la mondialisation, avec ses douloureuses fermetures de sites ou plans de réduction d'effectifs. Cette année encore tous les secteurs sont concernés : le textile avec Billon Mayor, le mobilier (Cubic, Sauvagnat), la métallurgie-sidérurgie (Tréfimétaux, Forges de la Becque), la machine-outil (Metrap), l'informatique (Hewlett-Packard) et les produits de grande consommation (Majorette).

Michel QUERUEL



MINI-PORTRAIT


Joël Monnier, vice-président et responsable R&D de STMicroelectronics à Crolles (38)

L'homme orchestre de Crolles 2

La signature en mars dernier, à Crolles (Isère), d'un accord de partenariat entre STMicroelectronics, Philips et le taiwanais TSMC, immédiatement suivie d?un accord du même type, mais avec l'américain Motorola, a ravi Joël Monnier, 55 ans, vice-président et responsable de R&D du groupe franco-italien.
Ces contrats de recherche qui devraient se concrétiser par près de 3 milliards d'euros d'investissement sur place d'ici à 2007, récompensent en effet son indéfectible détermination. En l'espace de dix ans, l'homme-orchestre de Crolles a su positionner le site en pointe au niveau mondial. Et sa capacité à coordonner efficacement le travail de centaines d'ingénieurs a été déterminante dans le lancement de « Crolles 2 », la nouvelle ligne de recherche sur les puces du futur. Quant à ses qualités relationnelles, elles ont fortement aidé STMicroelectronics à gagner le difficile pari qui consistait à mettre en place des projets de recherche conjoints avec le groupe hollandais Philips. qui est l'un de ses principaux concurrents sur le terrain.



11 INVESTISSEMENTS MARQUANTS
 


Thiriet (France)
Agroalimentaire
Nouvelle plate-forme logistique

Le fabricant de pâtisserie surgelée investira d'ici à la fin de l'année près de 12 millions d'euros dans une plate-forme logistique de 12 000 mètres carrés à Donzère (26). Cet outil, qui comptera une centaine de salariés, permettra de réceptionner chaque jour plus de 10 000 produits en provenance de son usine vosgienne, de les conditionner, puis de les réexpédier vers les vingt-cinq dépôts et 40 magasins du groupe implantés dans le Sud-Est. Thiriet exploite déjà des plate-formes comparables dans la Sarthe, l'Aube et le Rhône.

TotalFinaElf (France)
Pétrochimie
Modernisation de la raffinerie

La raffinerie de Feyzin, implantée au Sud de Lyon (69), bénéficie d'un programme de 70 millions d'euros d'ici à 2005 pour moderniser ses installations. La première tranche de travaux, réalisée au printemps 2002, a représenté 22 millions, dont 14 millions pour améliorer les performances des installations de raffinage et les adapter aux nouvelles réglementations sur les carburants. 8,5 millions sont actuellement investis pour améliorer la capacité du craqueur catalytique et 5,5 millions au réaménagement des installations d'hydrosulfuration. La raffinerie consacrera de surcroît 3 millions au remplacement de la torche actuelle par un modèle moins polluant, 5 millions à un nouveau système de traitement des fumées et 10 millions à la modernisation de son système de contrôle-commande.

STMicroelectronics (France/Italie), Philips (Pays-Bas), TSMC (Taiwan) et Motorola (Etats Unis)
Electronique
Une nouvelle usine pilote

Plus le temps passe, plus les grands fabricants mondiaux de puces s'intéressent au projet Crolles 2, en Isère, qui prépare des technologies permettant de produire des puces avec des traits de 90 nanomètres d'épaisseur (et même 32 nanomètres à plus long terme) sur des plaquettes de silicium de 300 millimètres de diamètre. L'américain Motorola et le taiwanais TSMC ayant décidé de s'impliquer dans le projet, la nouvelle ligne pilote bénéficiera finalement d'environ 3 milliards d'euros d'investissement au lieu d'un seul d'ici à 2007. Cette unité devrait produire, dès l'an prochain, ses premières puces prototypes, le passage au stade industriel étant prévu pour 2005. Le projet devrait générer près de 5 000 emplois, dont 1 200 emplois directs de chercheurs, de techniciens et d'ingénieurs et cadres.

Easydis (Casino, France)
Logistique
Une plate-forme de distribution

La filiale logistique de Casino envisage d'investir à Andrézieux-Bouthéon (42) environ 30 millions d'euros dans la construction de son siège social et d'une plate-forme logistique de 70 000 mètres carrés. Une première tranche d'entrepôts de 60 000 mètres carrés dédiée aux produits secs, biscuits et liquides pourrait être inaugurée fin 2003, puis une seconde de 10 000 mètres carrés dédiée aux produits surgelés, fin 2004. Casino conditionne néanmoins la réalisation de ce projet, qui pourrait créer 750 emplois, à l'autorisation des pouvoirs publics d'implanter sur place un hypermarché.

Photowatt International (ATS, Canada)
Energie
Extension du site

Encouragée par les bons résultats obtenus en 2001 et le redémarrage du marché du photovoltaïque, l'entreprise de Bourgoin-Jallieu (38) investit plus de 20 millions d'euros d'ici à fin 2004 et crée une centaine d'emplois, pour accroître sa capacité de production de modules et cellules photovoltaïques. Outre l'extension de la capacité, qui sera portée de 20 à 30 mégawatts, l'entreprise optimisera ses process afin d'augmenter les cadences de production tout en abaissant les prix de revient.

Saint-Jean Industries (France)
Automobile
Une seconde unité

Pour faire face au fort accroissement de la demande, le fabricant de pièces de liaison en aluminium investit 30 millions d'euros (150 emplois) dans une usine de 5 000 mètres carrés, implantée près de la première à Saint-Jean-d'Ardières (69). Spécialisée dans les pivots de roue et pièces de suspension, elle hébergera, courant 2003, deux lignes de production : l'une sera dédiée à PSA Peugeot Citroën et la seconde aux autres clients de l'entreprise. Chaque ligne intégrera les cinq étapes décisives du process : fusion, coulée, forgeage, traitement thermique et assemblage.

Aérosil France (Degussa, Allemagne)
Matériaux
Nouvelle usine

La filiale du premier producteur mondial de silice pyrogénée investit 30 millions d'euros, d'ici à fin 2002, dans une unité située sur la plate-forme chimique de Roussillon (38). Elle a choisi ce site pour sécuriser ses approvisionnements. La structure de services en place s'engage en effet à lui fournir toutes les matières premières, l'énergie et les services dont elle aura besoin. La pérennité de l'unité est, de surcroît, largement assurée puisque Rhodia Silicones, présent sur place, s'est engagé à lui acheter une grande partie de sa production.

Péchiney (France)
Métallurgie-Sidérurgie
Extension de capacités

Encouragé par les bonnes performances de son unité savoyarde de Saint-Jean-de-Maurienne (73) le groupe y investit 21 millions d'euros sur 2002-2004. Ce budget sera consacré à la modernisation des équipements et à l'extension de la capacité du site, qui devrait rapidement augmenter de 20 % pour atteindre environ 100 000 tonnes par an. L'usine qui emploie 610 salariés a réalisé 265 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2001 dans les câbles électrique moyenne et haute tension ainsi que les fils pour la mécanique et la soudure.

Saint-Etienne Automotive Components (Somic Ishikawa, Japon)
Automobile
Nouvelle usine de rotules

Le premier fabricant japonais de rotules de direction et de suspension, avec une part de marché qui dépasse 50 % dans son pays, a inauguré en mai, avec son partenaire japonais Koyo (groupe Toyota), une unité commune de production baptisée Saint-Etienne Automobile Components (Seac) à Saint-Etienne (42). Au total, 15 millions d'euros seront investis et une centaine d'emplois créée d'ici à 2004, dans la mise en place de l'outil de production essentiellement composé de machines de production en provenance de la maison-mère japonaise. L'unité devrait rapidement approvisionner l'usine Toyota de Valenciennes (59), puis d'autres clients européens.

Thuasne (France)
Textile
La bonne santé du marché dope le site

La bonne santé du marché mondial des ceintures lombaires, bas médicaux et autres textiles à usage sportif et médical incite le fabricant à muscler son outil industriel essentiellement situé à Saint-Etienne (42). Pour cela il investira près de 10 millions d'euros entre 2001 et 2004 (60 emplois) afin d'accroître de 30 % la capacité de son site stéphanois, qui emploie près de 400 personnes. La superficie des ateliers de tissage sera portée de 2 500 à 8 500 mètres carrés tandis que la capacité des ateliers de découpe, enduction, teinture et confection sera elle aussi renforcée.

Tronic's Microsystems (France)
Electronique
Une fonderie de silicium

Cinq ans après avoir créé sa société de capteurs sur silicium à Grenoble (38), Stéphane Renard la dote d'une fonderie de silicium en propre. Pour cela, il investit 15 millions d'euros d'ici à 2004 dans la construction d'une telle unité à Voiron (38), de 1 600 mètres carrés dont 1 000 de salles blanches. La moitié de l'investissement sera consacrée à l'immobilier, l'autre moitié aux équipements : machines de photolitographie, dépôt chimique et gravure sur silicium ainsi que des fours d'oxydation et des équipements de découpe, conditionnement et test. L'objectif est de produire 20 000 tranches de silicium de 6 pouces par an à partir de 2003, avec une centaine d'emplois à terme.

 


15 POINTS NOIRS


Citation

Jean-Claude Durand, directeur de l'usine Radiall, à Voiron (38)

« La mauvaise conjoncture dans le secteur des télécommunications nous incite a repousser à plus tard notre projet d'usine de connecteurs à Voreppe ».

Touché par la crise des télécommunications, dont dépend plus de la moitié de son activité, le fabricant de connecteurs électriques et électroniques Radiall (France) ajourne son projet de nouvelle usine à Voreppe (38), d'un coût d'environ 45 millions d'euros.

Invensys Appliance Control (Royaume-Uni), spécialisée dans les composants d'automatismes pour l'électroménager, à Thyez (74), achève un plan social qui a entraîné la suppression de 69 postes sur 640.

Suite à leur récent dépôt de bilan, les Forges de la Becque (France) qui employait 180 salariés dans les pièces forgées pour l'automobile à Andrézieux-Bouthéon (42) ont finalement été reprises par le groupe normand Distribua, mais 60 emplois ont été supprimés.

La filiale française du fabricant américain d'ordinateurs Hewlett-Packard, qui emploie près de 3 000 salariés en Rhône-Alpes, supprime actuellement 230 postes : 200 sur son site de Grenoble (38) et 30 sur celui de l'Isle-d'Abeau (38). Quant à l'activité d'assemblage de PC, qui représente 500 emplois sur ce dernier site, elle est cédée au groupe américain Sanmina-SCI.

Freinée par la crise des semi-conducteurs, Inpact spécialisée dans le phosphure d?indium à Moûtiers (73) retarde la mise en service de sa nouvelle usine de Montmélian (73). Après avoir investi une dizaine de millions d?euros dans une première tranche, l'entreprise attend d'avoir une meilleure visibilité sur son marché pour débloquer la seconde tranche d'investissement de 23 millions d'euros.

Suite à son dépôt de bilan en début d'année, le français Metrap, spécialisé dans la modernisation de machines-outils à Vaulx-en-Velin (69), pourrait supprimer 70 postes soit un tiers de ses effectifs afin d'assurer sa pérennité.

Suite à son dépôt de bilan, Sauvagnat (France) qui produit des meubles de jardin en plastique à Saint-Honoré (38) a été rachetée par l'espagnol Kettal, lui aussi spécialisé dans ce secteur. Ce dernier n'a toutefois conservé que 50 des 180 salariés de l'entreprise

Le site industriel de Trefimétaux, filiale de l'italien SMI, qui emploie 250 salariés à Pont-de-Cheruy (38) dans l'étirement de barres creuses en laiton pour l'automobile, le bâtiment et la connectique, est en cours de fermeture.

Le groupe américain Lennox spécialisé dans les équipements de climatisation ferme son site de Villefranche-sur-Saône (69) de LGL France, sa filiale française. Une partie des 165 salariés devrait être reclassée sur le site de Genas dans la banlieue lyonnaise tandis que 55 postes seront supprimés.

La Société Industrielle de Combustible Nucléaire (SICN) filiale de Cogema (France) ferme son site de Veurey-Voroize (38) qui employait environ 200 salariés dans les ensembles mécaniques.

Suite a des difficultés de trésorerie chroniques, le groupe français Billon Mayor, qui emploie 225 salariés dans cinq unités de moulinage de fils artificiels implantées en Drôme, Isère et Ardèche, a été placé en règlement judiciaire.

Majorette (Triumph Adler, Allemagne), spécialisé à Caluire-et-Cuire (69) dans les voitures miniatures, a fermé son usine française et transféré sa production en Thaïlande. Près de 230 des 340 salariés ont été licenciés.

Dans le cadre de la rationalisation de son organisation industrielle, l'entreprise Ferraz-Shawmut, filiale du français Carbone Lorraine, spécialisé dans la production de fusibles, a fermé son site de la Verpillère (38) qui employait 163 salariés. La moitié du personnel est en cours de reclassement dans des sites hexagonaux du groupe.

Suite à sa défaillance, le fabricant de mobilier pour collectivités Cubic (Midway, Suède) qui employait 300 salariés à Anneyron (26) et à Valence (26) a été repris par le groupe vendéen Sofa, mais 120 emplois ont été supprimés.

Suite à l'échec de l'offre publique d'échange de Schneider sur Legrand, le fabricant d'appareillage électrique Arnould, filiale de Legrand, qui emploie près de 700 salariés sur ses sites de Saint-Marcellin et Pont-en-Royans (38) pourrait être restructuré.




LES AUTRES INVESTISSEMENTS

 

AERONAUTIQUE-ARMEMENT-CONSTRUCTION NAVALE

Thales Avionics (France)
28 millions d'euros

Moirans (38)
Extension de la capacité de production d'écrans de visualisation à cristaux liquides pour Airbus.
2002-2003


AGROALIMENTAIRE

Saint-Alban Boissons (Sunco, Belgique)
18 millions d'euros

Saint-Alban-les-Eaux (42)
Ligne d'embouteillage de boissons rafraîchissantes d'une capacité de 50 000 unités à l'heure.
2002-2003

Pâtisserie Pasquier Sud (France)
15 millions d'euros

Etoile-sur-Rhône (26)
Extension sur 6 000 mètres carrés de l'usine de pâtisserie industrielle.
2002
75 emplois

SVA (Intermarché, France)
12 millions d'euros

Tain-l'Hermitage (26)
Unité de 6 000 mètres carrés de transformation de viande de bœuf.
2002-début 2003
120 emplois

Appétit de France (Maître Fournil, France)
8 millions d'euros

Romans (26)
Doublement de la capacité de production de viennoiserie surgelée prête à cuire.
2002
60 emplois

Agis (France)
7,6 millions d'euros

Tarare (69)
Extension sur 7 000 mètres carrés du site afin de porter à 5 000 tonnes par an la capacité de production de plats cuisinés asiatiques.
Opérationnel automne 2002
50 emplois

Délifruits (Soparind Bongrain, France)
3 millions d'euros

Margès (26)
Ligne de conditionnement de jus de fruits.
Opérationnel mi-2002


AMEUBLEMENT

Fournier (France)
15 millions d'euros

Thones (74)
Unité d'éléments de cuisine intégrée et mise en place d'un système informatique intégré (ERP).
2002-2003
50 emplois


AUTOMOBILE

Koyo Steering Europe (Koyo/Toyota, Japon)
70 millions d'euros

Irigny (69)
Extension de la capacité de production de directions électriques pour l'automobile et création d'un centre de recherche.
2001-2004
300 emplois

Valeo (France)
45 millions d'euros

L'Isle-d'Abeau (38)
Extension de 25 000 à 30 000 unités par an de la capacité de production de démarreurs.
2001-2002
50 emplois

Renault Trucks (Volvo, Suède)
42 millions d'euros

Vénissieux (69)
Extension de capacité et modernisation du site, et lignes d'assemblage de moteurs de poids lourds.
2002-2004

Freudenberg (Allemagne)
20 millions d'euros

Andrézieux-Bouthéon et Saint-André-le-Puy (42)
Extension des unités de pièces de sécurité en élastomères pour circuit de freinage.
2001-2002
50 emplois

Plastic Omnium (France)
16 millions d'euros

Saint-Vulbas (01)
Centre de recherche et développement de 17 000 mètres carrés dédié aux pièces en plastiques pour l'automobile.
Opérationnel octobre 2002
350 emplois

SNR Roulements (Renault, France)
15 millions d'euros

Seynod (74)
Modernisation des lignes de production de roulements.
Fin 2001-2002
100 emplois

A. Raymond (France)
10 millions d'euros

Grenoble et Saint Egrève (38)
Augmentation de la capacité de production de petites fixations techniques métalliques et plastiques pour l'automobile.
2001-2002

Irisbus (Iveco/Fiat, Italie)
10 millions d'euros

Annonay (07)
Modernisation de la ligne de montage d'autocars et autobus.
2001-2003
100 emplois

Sachs Automotive (ZF, Allemagne)
9,1 millions d'euros

Saint-Siméon-de-Bressieux (38)
Extension de la capacité de production de chaînes de distribution.
2002-2006
50 emplois

Inoplast Andance (Inopart, France)
8,5 millions d'euros

Andance (07)
Modernisation du site et amélioration des process de production de pare-chocs, calandres, hayons pièces diverses en matériau composite pour l'automobile.
2002

Electricfil (France)
5 millions d'euros

Beynost (Ain)
Modernisation du site de capteurs et faisceaux d'allumage.
2002-2003
50 emplois

Lamberet (France)
5 millions d'euros

Saint-Cyr-sur-menthon (01)
Extension de l'unité de semi remorques et carrosserie frigorifiques.
2002-2004
50 emplois

ZF Bouthéon (ZF, Allemagne)
4,7 millions d'euros

Andrézieux-Bouthéon (42)
Extension de la capacité de production de boîtes de vitesses.
2002-2003

Grupo Antolin Loire (Espagne)
3,2 millions d'euros

Roche-la-Molière (42)
Ligne de sièges automobiles.
Opérationnel mi-2002

Métaltemple (Teksid, Italie)
2,8 millions d'euros

Saint-Michel-de-Maurienne (73)
Extension de la capacité de production de pièces mécaniques.
2001-2002


CHIMIE-PHARMACIE

SNF Floerger (France)
200 millions d'euros

Andrézieux-Bouthéon (42)
Usine de floculants.
2001-2006
130 emplois

Merial (Aventis/Merck, France-Allemagne/Etats-Unis)
75 millions d'euros

Saint-Priest (69)
Unité de vaccins vétérinaires.
2000-2004
300 emplois

Rhodia Performance Fibres (France)
60 millions d'euros

Valence (26)
Accroissement de la capacité de production de fibres polyamides pour tapis et moquettes de 21 000 à 47 000 tonnes par an.
2001-2003
70 emplois

Aventis Pasteur (France/Allemagne)
50 millions d'euros

Lyon et Marcy-l'Etoile (69)
Extension de la capacité de production de vaccins et des moyens de contrôle.
2001-2002
200 emplois

Rhodia Silicones (France)
50 millions d'euros

Saint-Fons (69)
Renforcement et modernisation du site de silicones (huiles, gommes, résines anti-adhérentes, aérosols, mastics).
Mi 2001-2003

Hospal Industrie (Gambro, Suède)
35 millions d'euros

Meyzieu (69)
Accroissement de 60 % de la capacité de production d'hémodialyseurs.
2002-2004
80 emplois

Aventis Pharma (France/Allemagne)
25 millions d'euros

Neuville (69)
Modernisation de l'usine de production de principes actifs à usage pharmaceutique, vétérinaire et agricole.
2002-2004

Daikin Chemical (Japon)
25 millions d'euros

Pierre-Bénite (69)
Unité de fluoro-élastomères pour ce fabricant de matériel de climatisation.
2002-2004
25 emplois

Boiron (France)
14 millions d'euros

Messimy (69)
Unité de production et site de stockage pour le leader mondial des médicaments homéopathiques.
2001-2002
50 emplois

DuPont Powder Coatings France (DuPont, Etats-Unis)
12 millions d'euros

Savigneux (42)
Accroissement de 20 000 tonnes par an de la capacité de production de peintures industrielles en poudre.
2001-2002
20 emplois

Adisseo (CVC Capital Partners, Royaume-Uni)
11 millions d'euros

Saint-Clair-du-Rhône (38)
Extension de l'unité de production d'intermédiaires pour ce fabricant de méthiolyne destinée à l'alimentation animale.
2002
50 emplois

Blanchon (France)
11 millions d'euros

Belmont-Tramonet (73)
Unité de peintures et de vernis pour bois qui permet d'accroître la capacité annuelle de 8 000 à 20 000 tonnes.
Opérationnel printemps 2002
30 emplois

Atofina (TotalFinaElf, France)
10 millions d'euros

Balan (01)
Renforcement de la capacité de production de PVC.
2002-2003
50 emplois

Enichem Elastomères France (Enichem, Italie)
10 millions d'euros

Pont-de-Claix (38)
Ligne de polychloroprène et latex.
2001-2002

Chloralp (Cevco/Laroche Industries, Etats-Unis)
6 millions d'euros

Pont-de-Claix (38)
Rationalisation du système de commande de l'usine de chlore, soude et javel.
2000-2004

Coletica (France)
6 millions d'euros

Lyon (69)
Bâtiment de 7 000 mètres carrés afin de doubler la capacité d'encapsulation de principes actifs à base de produits naturels pour crèmes de soin.
2002

Smad (Fresenius Medical Care, Allemagne)
5 millions d'euros

l'Arbresle (69)
Ligne de concentrés secs nécessaires aux solutions liquides utilisées pour les dialyses.
2002
50 emplois

NPC (France)
4,5 millions d'euros

Vals-les-Bains (07)
Unité de produits diététiques.
2002-2003

Laboratoires Roche Nicholas (Hoffmann-La Roche, Suisse)
4 millions d'euros

Gaillard (74)
Accroissement de la capacité de conditionnement et de stockage de médicaments.
2001-2002

Becker Industrie (Suède)
3 millions d'euros

Pont-de-Claix (38)
Modernisation de l'usine de peintures industrielles.
2002-2003

Braun (Allemagne)
3 millions d'euros

Chassieu (69)
Unité d'une capacité initiale de 700 unités par jour de kits médicaux stériles et réutilisables destinés aux services chirurgie des hôpitaux.
2001-2002


ELECTRIQUE-ELECTRONIQUE

CEA (France)
400 millions d'euros

Grenoble (38)
Plate-forme « Nanotec 300 » de recherche et développement en micro et nanotechnologies.
2002-2007
150 emplois

Minatec (France)
128 millions d'euros

Grenoble (38)
Mise en place par les collectivités locales, l'université, le CEA et les industriels d'un pôle de micro et nano technologies.
2002-2004
300 emplois

Soitec (France)
100 millions d'euros

Bernin (38)
Extension de la production de plaquettes de silicium sur isolant.
2001-2004
250 emplois

Memscap (France)
50 millions d'euros

Bernin (38)
Usine (6 500 mètres carrés) de composants et microsystèmes pour les réseaux optiques et pour la téléphonie sans fil.
2002-début 2003
100 emplois

Schneider Electric (France)
45 millions d'euros

Grenoble (38) et sites régionaux
Renforcement de la capacité de conception et de production de matériels de distribution électrique haute, moyenne et basse tension.
2002-2003
250 emplois

STMicroelectronics (France/Italie)
40 millions d'euros

Grenoble (38)
Renforcement de la capacité de conception et production de circuits intégrés.
2001-2002

Arnould (Legrand, France)
10 millions d'euros

Saint-Marcellin (38)
Accroissement de capacité et modernisation des lignes de production d'interrupteurs, prises électriques et téléphoniques.
2001-2002
35 emplois

MGE-UPS Systems (France)
10 millions d'euros

Montbonnot (38) et région
Modernisation des unités d'onduleurs de forte puissance de Montbonnot et Privas (07), usine à Aix-les-Bains (73) et centre logistique au Pouzin (07).
2002-2004
100 emplois

Nexans (France)
6 millions d'euros

Lyon (69)
Centre de recherche et développement dédié aux câbles électriques.
Opérationnel début 2002
50 emplois

Focal JM Lab (France)
3,2 millions d'euros

Molina-la-Chazotte (42)
Regroupement sur un site unique des quatre activités de production d'enceintes acoustiques et accroissement de la capacité de production.
2002-2003

JIP Elec (France)
3 millions d'euros

Saint-Ismier (38)
Unité de machines de traitement thermique dédié aux semi-conducteurs.
2002

On Semiconductor (Etats-Unis)
3 millions d'euros

Eybens (38)
Centre européen de conception de circuits intégrés pour les produits de télécommunications.
2001-2003


ENERGIE

EdF
150 millions d'euros

Gavet (38)
Centrale hydroélectrique souterraine.
2002-2006

RTE (EdF)
110 millions d'euros

Lyon (69) et région
Lignes électriques, aériennes et souterraines, et postes de raccordement.
2001-2002

CNR (France)
87 millions d'euros

Pougny (01)
Rénovation et extension de la capacité de la centrale hydroélectrique installée sur le Rhône.
2002-2010

Institut Français du Pétrole (France)
45 millions d'euros

Solaise (69)
Bâtiment de 20 000 mètres carrés afin de renforcer les moyens en catalyse du centre de recherche pétrochimique.
2002-mi 2003
100 emplois

Atofina (TotalFinaElf, France)
25 millions d'euros

Pierre-Bénite (69)
Modernisation du site de produits fluorée et oxygénés.
2002-2007

Praxair (Etats-Unis)
16 millions d'euros

Ugine (73)
Unité de gaz industriel d'une capacité de 200 tonnes par jour dédiée au groupe Ugine Savoie Imphy.
2002-2003

Air Liquide/Nuvera Fuel Cells (France / Italie/Etats-Unis)
15 millions d'euros

Sassenage (38)
Unité spécialisée dans les équipements produisant de l'énergie grâce à des piles à combustible.
2002-2004
100 emplois


ENVIRONNEMENT

Stéreau (Bouygues, France)
100 millions d'euros

Lyon (69)
Station d'assainissement et centre d?incinération de boues pour le compte de la Communauté Urbaine de Lyon.
2001-2003

Tredi Environnement (EMC, France)
54 millions d'euros

Salaise (38)
Doublement à 220 000 tonnes par an de la capacité de traitement de déchets industriels banals.
Opérationnel fin 2001

Teris (Suez, France)
30 millions d'euros

Roussillon (38)
Unité de traitement de déchets industriels spéciaux.
Opérationnel fin 2001
30 emplois

Ondeo Degrémont (Suez, France)
10 millions d'euros

Villefranche-sur-Saône (69)
Modernisation de la station d'épuration de l'agglomération.
2002-2003

Onyx (France)
4,5 millions d'euros

Voreppe (38)
Unité de tri de déchets industriels banals, papier carton, plastiques.
Opérationnel fin 2001
10 emplois

Rhône Recyclage (Paprec, France)
4 millions d'euros

Saint-Priest (69)
Extension de l'unité de recyclage de vieux papiers et déchets industriels banals.
2001-2002


IMPRIMERIE-PRESSE-EDITION

Socpresse (Hersant, France)
150 millions d'euros

Lyon (69) et région
Rotatives sur les sites régionaux de Lyon, Saint-Etienne et Grenoble.
Mi 2001-2003


INFORMATIQUE-BUREAUTIQUE

Cegid (France)
25 millions d'euros

Lyon (69)
Siège social et bâtiment d'exploitation pour la société d'ingénierie informatique qui emploie 600 salariés.
2001-2003
100 emplois

Infogrames (France)
15 millions d'euros

Lyon (69)
Siège et centre de développement pour le spécialiste des logiciels de jeux vidéos.
Opérationnel mi-2002
50 emplois

Sun Microsystems (Etats-Unis)
15 millions d'euros

Montbonnot (38)
Centre de recherche et développement de 10 000 mètres carrés dédié aux logiciels de télécommunications et de sécurité des réseaux.
2001-2004
100 emplois


LOISIRS

Rossignol (France)
4 millions d'euros

Voiron ( 38 )
Modernisation de l'unité de skis.
2002-2003


MATERIAUX-BOIS-PAPIER

Papeterie de Voiron (Matussière et Forest, France)
38 millions d'euros

Voreppe (38)
Ligne de production de papier à partir de papiers usagés.
Opérationnel début 2002

Allard Emballages (France)
20 millions d'euros

Saint-Vulbas (01)
Unité de carton d'emballages.
2002-2003
50 emplois

Vetrotex (France)
20 millions d'euros

Chambéry (73)
Modernisation de l'usine de fibres de verre.
2001-2003
50 emplois

Autajon (France)
15 millions d'euros

Montélimar (26)
Modernisation des lignes de production d'emballages pour médicaments et produits cosmétiques.
2001-2003

Toray Industries (Japon)
10 millions d'euros

Saint-Maurice-de Beynost (01)
Modernisation de l'unité de production de films polyester.
2002-2003

Impress (France)
6 millions d'euros

Veauche ( 42)
Ligne de production de boîtes d'emballages en aluminium pour alimentation animale dédiée au site voisin de Nestlé.
2002

Papeterie de Lancey (Lancey investissements, France)
6 millions d'euros

Brignoud (38)
Modernisation de l'unité de production de papier couché pour l'édition et la publicité.
2001-2002

Palbox (Italie)
5,3 millions d'euros

Pierrelatte (26)
Unité de caisses en plastiques pour le stockage des fruits.
2002-début 2003
30 emplois

Papeteries du Léman (Bolloré, France)
5 millions d'euros

Publier (74)
Extension de la capacité de production de papiers spéciaux. 2001-2002
Cartonnages du Roannais (France)
3 millions d'euros

Le Coteau (42)
Unité de carton ondulé pour l'emballage industriel.
Opérationnel mi-2002


MECANIQUE-EQUIPEMENT DE PRODUCTION

Pôle optique et vision de Saint-Etienne (France)
37 millions d'euros

Saint Etienne (42)
Plate-formes de développement conjoint (université/industrie) de nouveaux équipements optiques.
2002-2005

Carrier (United Technologies Corp., Etats-Unis)
30 millions d'euros

Montluel (01)
Modernisation du site et accroissement de la capacité de production de refroidisseurs d'eau.
2001-2004
50 emplois

Caterpillar (Etats-Unis)
30 millions d'euros

Grenoble (38)
Modernisation du site de production d'engins de travaux publics.
2002-2003
100 emplois

CIAT (France)
20 millions d'euros

Culoz (01)
Modernisation des lignes de production de ventilateurs, groupes de froid et climatiseurs industriels.
2001-2003
100 emplois

Autocam (Etats-Unis)
18 millions d'euros

Thyez (74)
Agrandissement sur 12 000 mètres carrés du site de pièces mécaniques.
2001-2003
200 emplois

MGB (France)
9 millions d'euros

Marnaz (74)
Accroissement de la capacité de production de pièces pour la connectique.
2002-2003

Imaje (Dover, Etats-Unis)
7 millions d'euros

Bourg-les-Valence (26)
Centre logistique de 6 700 mètres carrés pour ce fabricant d'équipements de marquage à jet d'encre.
Opérationnel juillet 2002

Thales Angénieux (France)
7 millions d'euros

Saint-Héand (42)
Unité de composants optiques pour objectifs de caméras et systèmes optiques.
Opérationnel mi-2002

Alcatel Vacuum Technology France (Alcatel CIT, France)
6 millions d'euros

Annecy (74)
Extension de l'atelier d'assemblage de pompes à vide et dispositifs de contrôle d'étanchéité, nouveaux équipements de production.
2001-2002

Aldes Aéraulique (Financière BL, France)
5 millions d'euros

Vénissieux (69)
Rationalisation des flux et mise en place d'un système d'information pour ce site de matériels de ventilation.
2002

Montabert (Ingersoll Rand, Etats-Unis)
5 millions d'euros

Saint-Priest (69)
Renforcement de la capacité de production de marteaux piqueurs et brise-béton pneumatiques et hydrauliques.
2001-2003

Berthoud Agricole (Exel Industries, France)
4,5 millions d'euros

Belleville (69)
Regroupement de l'ensemble des activités sur un site industriel de 10 000 mètres carrés.
Opérationnel fin 2001

Loire Etude (France)
4,5 millions d'euros

Saint-Chamond (42)
Unité d'usinage pour ce sous-traitant spécialisé dans l'outillage de presses d'emboutissage.
Opérationnel fin 2001

Spirel (Somfy, France)
4,5 millions d'euros

Saint-Remy-de-Maurienne (73)
Extension de l'unité de composants pour petits moteurs électriques.
2002-2003
50 emplois

Danfoss Socla (Danemark)
3,8 millions d'euros

Aix-les-Bains (73)
Regroupement des moyens de production de vannes dans une seule usine.
Opérationnel fin 2002

César Vuarchex (France)
3 millions d'euros

Vougy (74)
Extension de la capacité de production de pièces décolletées.
2001-2002

SEP (France)
3 millions d'euros

Barby (73)
Modernisation de la ligne de découpe emboutissage de tôles pour ce sous-traitant du secteur.
2002


METALLURGIE-SIDERURGIE

Setforge (Forges Stéphanoises, France)
12 millions d'euros

L'Horme (42)
Modernisation des lignes de production de pièces forgées et des moyens d'études.
Opérationnel fin 2001

Carbone Savoie (Ucar, Etats-Unis)
9 millions d'euros

Vénissieux (69)
Extension de la capacité de fabrication de produits carbonés pour cathodes et système de traitement des rejets atmosphériques.
2001-2002

Pechiney Rhenalu (France)
7 millions d'euros

Chambéry (73)
Accroissement à 3,5 millions d'unités par an de la capacité de production de panneaux de refroidissement en aluminium pour réfrigérateurs.
2001-2003

Ascométal Allevard (Ascométal/Lucchini, Italie)
6 millions d'euros

Goncelin (38)
Rationalisation de l'usine de plats et ronds d'acier pour ressorts.
2001-2002

Florence et Peillon (Euralcom, Pays-Bas)
6 millions d'euros

Vaulx-en-Velin (69)
Extension de la capacité de production de pièces de fonderie pour l'industrie.
2002

Thermocompact (France)
5 millions d'euros

Pringy (74)
Doublement de la capacité de production de fil pour machine d'usinage par électroérosion, extension de l'unité de traitement sélectif de métaux précieux par voie humide.
Opérationnel mi-2002
50 emplois

Sibb (Financy, France)
4,6 millions d'euros

Chambon-Feugerolles (42)
Extension de la capacité de production pour ce spécialiste de découpe-emboutissage.
2002-2003
36 emplois

Bourgeat (Philippe Revillon, France)
4,5 millions d'euros

Les Abrets (38)
Ligne d'emboutissage et centre logistique de 7 000 mètres carrés pour ce fabricant d'articles métalliques pour la restauration professionnelle.
Opérationnel fin 2001
15 emplois

Diricks 42 (France)
4,5 millions d'euros

Le Coteau (42)
Modernisation de l'usine de 9 000 mètres carrés et accroissement à 10 000 tonnes par an de la capacité de production de clôtures métalliques en panneaux soudés.
Opérationnel fin 2001
60 emplois

Rexam Reboul (Royaume-Uni)
4,5 millions d'euros

Cran-Gevrier (74)
Extension de la capacité de production de petits emballages métalliques et plastiques pour la cosmétique.
Opérationnel fin 2001
30 emplois

Tréfileurope (Ispat, Inde/Royaume-Uni)
3 millions d'euros

Bourg-en-Bresse (01)
Modernisation de la ligne de production de câbles d'acier.
2002

Usinor Industeel (Arcelor, Europe)
3 millions d'euros

Rive-de-Gier (42)
Extension de la ligne de production de tôles en acier.
Opérationnel mi-2002


TELECOMMUNICATIONS

Bouygues Telecom (France)
40 millions d'euros

Lyon (69) et région
Implantation de 350 nouveaux relais téléphoniques.
2002-2003

Completel (France)
30 millions d'euros

Lyon (69)
Extension du réseau de boucles locales en fibres optiques et renforcement du centre d'hébergement d'applications Internet.
2001-2003

LD Com Networks (Louis Dreyfus, France)
30 millions d'euros

Lyon (69) et région
Extension des boucles locales en fibres optiques et des boucles radio, renforcement du centre d'hébergement d'applications Internet.
2001-2003
50 emplois

Orange (France Telecom)
7,6 millions d'euros

Lyon (69)
Centre de supervision du réseau de téléphonie mobile.
Opérationnel début 2002
150 emplois

Lambdanet Communications (France)
7 millions d'euros

Lyon (69) et région
Renforcement du réseau de fibres optiques à haut débit implanté en région.
2002-2003

Air France
3 millions d'euros

Lyon (69)
Centre d'appels de gestion des réservations.
2001-2003
200 emplois

Santé Mutuelles Services (France)
3 millions d'euros

Rillieux (69)
Centre d'appels dédié aux clients de trois importantes mutuelles françaises.
2002
16 emplois



TEXTILE-CUIR-HABILLEMENT

Ferrari (France)
15 millions d'euros

Péage-de-Roussillon (38)
Usine de recyclage de bâches usagées en tissu enduit de PVC sous forme de fibre de polyester et de granulés de PVC.
2002-2004
20 emplois

Pagastic (France)
5,4 millions d'euros

Saint-Julien-en-Saint-Alban (07)
Modernisation du site de fils élastiques.
2001-2002

Voith Fabrics France (JM Voith, Allemagne)
5 millions d'euros

Davezieux (07)
Extension de la capacité de production de tissus et feutres pour l'industrie du papier et du ciment.
2001-2002
20 emplois

Linder (France)
3 millions d'euros

Violay ( 69)
Unité de 4 200 mètres carrés de tissage de rideaux et tissus d'ameublement.
Opérationnel début 2002
20 emplois

Tissus des Ursules (France)
3 millions d'euros

Saint-Chamond (42)
Unité de textiles d'ameublement.
2002


TRANSPORT-DISTRIBUTION-LOGISTIQUE

Grand Lyon (France)
25 millions d'euros

Lyon (69)
Modernisation du système d'exploitation du tunnel de Fourvière et mise en place d'un système de détection automatique d'incident.
2002-2003

Sytral (France)
17 millions d'euros

Lyon (69)
Mise en place d'un système GPS de localisation par satellite des autobus destiné à aider les voyageurs des Transports en Communs Lyonnais et à améliorer la gestion du parc de véhicules.
2001-2003

DaimlerChrysler (Allemagne)
8 millions d'euros

Etoile-sur-Rhône (26)
Extension de la plate-forme de stockage-distribution de pièces de rechange.
2001-2002

Norbert Dentressangle (France)
5 millions d'euros

Saint-Rambert-d'Albon (26)
Extension des plates-formes logistiques de la région.
2001-2002
200 emplois

Darfeuille (Christian Salvesen, Royaume-Uni)
4,4 millions d'euros

Andrézieux-Bouthéon (42)
Entrepôt de 15 000 mètres carrés pour ce transporteur.
2002

Giraud (France)
4 millions d'euros

La Verpillière (38)
Extension sur 15 000 mètres carrés de la plate-forme spécialisée dans des produits de consommation (bricolage, pièces automobiles, etc.).
2002-2003
40 emplois

Munster (France)
3 millions d'euros

Saint-Just-Saint-Rambert (42)
Extension des sites logistiques implantés dans la région.
2002-2003
100 emplois


Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte