Rhodia se renforce dans les tensioactifs en Russie

Le groupe chimique Rhodia va créer avec le groupe pétrochimique russe Sibur une co-entreprise. Objectif : gagner en poids dans le domaine des tensioactifs de spécialités, qui trouve son application dans la cosmétique et le nettoyage, ainsi que dans les hydrocarbures.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Rhodia se renforce dans les tensioactifs en Russie

"Cette alliance stratégique permettra aux deux entreprises de mettre en commun leurs forces pour devenir un leader sur le marché russe" expliquent Rhodia et Sibur dans un communiqué commun. De quoi "répondre à une demande en forte croissance, de l'ordre de 6% par an, en particulier sur les marchés de la cosmétique, de la détergence et du pétrole et gaz",

Les tensioactifs de spécialités servent en particulier à faire des produits de grande consommation (shampoings, après-shampoings, gels douche, détergents) "plus sophistiqués et plus segmentés". Autre champ d'application : développer des "solutions hautement performantes" pour l'exploitation du pétrole et du gaz, détaille le communiqué.

Cette co-entreprise, détenue à moitié par chacun des groupes, aura un outil de production à Dzerjinsk, en Russie, qui devrait être opérationnel en 2013. Le français Rhodia se présente déjà comme le leader mondial des tensioactifs de spécialités. Il fait aujourd'hui l'objet d'une offre de rachat par le belge Solvay

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS