Rheinmetall : encore 1 000 emplois supprimés

La liste des emplois supprimés s'allonge dans le groupe allemand de défense et d'équipement automobile Rheinmetall.

Partager

Du fait de l'accélération de sa restructuration, l'entreprise a annoncé la suppression de 1 000 emplois, un mois seulement après l'annonce du départ de 1 500 salariés. Depuis janvier, 6 000 autres salariés ont été placés en chômage partiel. Et le pire est à venir, si on en croit le président du groupe, Klaus Eberhardt, qui a prévenu que les plans de suppressions de postes pourraient encore être étendus.

Des dividendes quand même
En cause ? La chute des marchés automobiles, surtout au dernier trimestre 2008. Le groupe a enregistré une baisse de 10% de son bénéfice net, à 135 millions d'euros. L'EBIT du groupe a chuté de 9%, à 246 millions d'euros.

Malgré ces chiffres, le groupe devrait proposer au conseil d'administration du 12 mai le versement d'un dividende de 1,30 euro par action, soit un montant inchangé par rapport à l'exercice 2007.

Le groupe reste optimiste pour l'avenir, tablant sur "la bonne résistance des activités de défense et des gros contrats de l'armée allemande attendus en cours d'année". Il prévoit un chiffre d'affaires pour ce secteur de 1,9 milliard d'euros pour l'exercice 2009. Sur le secteur automobile, l'avenir est plus sombre. « Il y a trop d'incertitudes », explique-t-il, sans donner de prévisions chiffrées. « Au total, le bénéfice devrait être respectable, même s'il sera inférieur aux années précédentes », assure Klaus Eberhardt.

Barbara Leblanc

A lire aussi

Dossier : automobile le crash

0 Commentaire

Rheinmetall : encore 1 000 emplois supprimés

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS