Economie

Retraites : le Medef se veut rassurant

Publié le

Lors de son point presse mensuel, Ernest-Antoine Seillière s'est voulu rassurant sur l'avenir des retraites complémentaires, dont le dispositif doit être renégocié avec les syndicats d'ici à la fin décembre, faute de quoi les futurs retraités verraient leurs pensions amputées.

« On laisse entendre que le calendrier, qui a été fixé par les partenaires sociaux, est de nature à inquiéter ou à menacer ceux qui souhaiteraient partir à la retraite à la fin de l'année. Or, il n'est pas question qu' ils (...) n'aient pas leur retraite complémentaire », a déclaré le patron des patrons.

D'accord sur le principe d'une prolongation de l'accord signé avec les syndicats en février 2001, le président du Medef n'a pas pour autant précisé sous quelles échéances et quelles formes elle devrait intervenir.

Emmanuelle SOUFFI

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte