Retraites : des chiffres et trois scénarios

Le conseil d’orientation des retraites a publié aujourd’hui des simulations d’évolution du système de retraites et élaboré trois scénarios. Eric Woerth, ministre du Travail, a précisé que ces scénarios ne sont pas ceux du gouvernement.

Partager

Retraites : des chiffres et trois scénarios
Eric Woerth, ministre du Travail

Le document publié aujourd’hui par le conseil d’orientation des retraites est complexe, mais n’en sera pas moins étudié de près par les partenaires sociaux, experts et le gouvernement. Ce dossier, technique, élabore trois pistes sous formes de simulations. Lesquelles simulation, « ne valent pas prise de position du Conseil sur les mesures simulées, avec lesquelles certains membres (ndr : du COR) ont exprimé leur désaccord », peut-on lire dans les prolégomènes. Et de préciser que les simulations « ont une vocation purement illustrative et ne constituent en rien des pistes de réforme », précise le secrétariat général du COR.

Les trois scénarios :

Scénario 1 : L’âge de la retraite passe de 60 ans à 63 ans et la durée du cotisation à 40.5 ans. Dans ce cas le déficit en 2050 serait de 46,4 milliards d’euros.

Scénario 2 : L’âge de la retraite est fixé à 60 ans, mais la durée de cotisation passe de 40,5 ans à 45 ans. A l’orée 2050 le déficit serait de 44,2 milliards d’euros.

Scénario 3 : l’âge de la retraite passe de 60 à 63 ans et la durée de cotisation de 40.5 à 45 ans. Le déficit serait alors de 30,3 milliards d’euros.

Pour l’heure, le déficit projeté en 2050 est de 64,4 milliards d’euros et le scénario le plus optimiste ne le réduirait que de moitié.

Eric Woerth explore d'autres pistes

Selon ces simulations, reculer progressivement l’âge de la retraite pour le passer de 60 ans à 63 ans permettrait de générer une économie de 17 milliards d’euros pour la CNAV d’ici à 2030, soit la moitié du financement nécessaire. Cotiser plus longtemps que les 41 ans prévus en 2012 par la loi Fillon , soit 45 ans d’ici à 2050 réduirait le déficit de 20,2 milliards d’ici à 2050. Bref, pour le COR, l’hypothèse 3 est la plus apte à réduire rapidement les déficits. Mais Eric Woerth, le ministre du Travail entend bien trouver d’autres pistes que celles ici explorées car pour lui, « les chiffres montrent qu’en réalité il n’y a pas de financement durable de nos régimes de retraites pour des raisons de démographie. » Pour le ministre, les scénarios du COR ne sont qu’un outil technique et non ceux du gouvernement a-t-il précisé.

Eric Woerth a précisé qu’il présenterait lundi prochain un « document d’orientation générale », une base pour poursuivre la discussion entre partenaires sociaux, experts et membres du gouvernement. Le Medef a d’ores et déjà accueilli positivement les chiffres du COR, y voyant la « démonstration que des mesures d’âge et de durée de cotisation sont absolument nécessaires. »

L’organisation patronale est contre « une augmentation des prélèvements obligatoires qui mettrait à mal la croissance potentielle de la France. » La CGT pour sa part s’est élevée contre des hypothèses « inacceptables » et exige que les revenus financiers soient mis à contribution. Les autres syndicats, FO, CFE(CGC et CFDT, reconnaissent que la réflexion pour trouver des recettes supplémentaires sont nécessaires.

Lire aussi : le calendrier de la réforme



%%HORSTEXTE:%%

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS