Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Retraites : débat houleux en commission au Sénat, le projet rejeté

Sylvain Arnulf

Publié le , mis à jour le 23/10/2013 À 18H32

Le projet de réforme des retraites sera examiné par le Sénat à partir du 28 octobre. Ce 23 octobre, la commission des affaires sociales du Sénat a rejeté le projet de réforme.

Retraites : débat houleux en commission au Sénat, le projet rejeté © DR

Au palais du Luxembourg, la réforme des retraites portée par le gouvernement ne passe pas comme une lettre à la Poste. 48 des 52 articles du projet gouvernemental ont été rejetés par la commission des affaires sociales ce mercredi. Par conséquent, la version du texte adoptée par l'Assemblée nationale sera examinée en séance à partir du 28 octobre.

débat "mouvementé"

Le débat en commission de ce 23 octobre a été qualifié d' "assez mouvementé" selon des participants, rapporte l'AFP. Seuls les sénateurs UMP et UDI ont apporté leurs voix au texte modifié. Les élus socialistes, communistes et écologistes ont voté contre, tandis que le représentant du RDSE s'est abstenu.

nombreuses critiques

Le projet de loi, qui inclut l'allongement de la durée de cotisation à 43 ans et la création d'un compte pénibilité, s'est attiré les foudres des sénateurs de tous bords. L'UMP dénonce l'absence "de réforme structurelle", les communistes reprochent au gouvernement de "s'attaquer à la jeunesse", les écologistes hésitent entre abstention et vote contre lors de la délibération finale. 

rejet "logique" selon le ministère

"Les socialistes ont eu raison de voter contre un texte qui avait été vidé de sa substance en commission", a réagi l'entourage de la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine à l'AFP. "Il n'y a donc aucune surprise dans ce vote qui était attendu dans la mesure où le groupe socialiste ne dispose pas de la majorité à lui seul au Sénat", a-t-on ajouté.

Le Ministère indique que "ce texte ne sera d'ailleurs vraisemblablement pas adopté en séance la semaine prochaine". Il reviendra donc en nouvelle lecture à l'Assemblée. Rappelons qu'à l'issue de l'examen en première lecture devant les députés, le texte avait été adopté avec les seules voix socialistes.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus