Retraites chapeau : "surtout ne légiférons pas", implore Pierre Gattaz

Dans une interview au Figaro, le président du Medef se dit très défavorable à une loi interdisant les retraites chapeau. Pour Pierre Gattaz, l’auto-régulation suffit.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Retraites chapeau :

Après le scandale lié à la retraite chapeau du patron de PSA Philippe Varin, des ministres et parlementaires socialistes ont fait part de leur intention de légiférer sur la question. Pierre Gattaz s’y dit résolument opposé dans une interview au Figaro. "On devient fou à trop légiférer, ce serait encore créer de la suspicion et de la complexité, nous avons montré que nous savons nous autoréguler", tranche le patron des patrons dans un entretien commun avec le président de l'Association française des entreprises privées (Afep), Pierre Pringuet. "Si on nous colle une loi supplémentaire, c'est à désespérer » ajoute-t-il. "Faisons confiance aux acteurs, surtout ne légiférons pas".

"débat clos" pour pierre gattaz

"Le geste de Philippe Varin a clos le débat. Un problème s'est présenté, nous l'avons réglé en une journée" conclut le chef de file du patronat. "Pierre Moscovici, avec le soutien de Jean-Marc Ayrault et du président de la République, a clairement pris position en faveur de l'autorégulation sur la base de notre code Afep-Medef (...), ce serait un véritable manquement à la parole que de revenir en arrière", déclare de son côté Pierre Pringuet. Il salue la "décision courageuse et responsable" de Philippe Varin. "C'est lui seul qui a décidé ce sacrifice face à la polémique, il l'a fait avec panache et grand sens de la responsabilité".

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS