Retraites, Allemagne, P-DG, Sncf... Toute l'actualité du 12/05/13

Partager

Retraites : Bras de fer entre syndicats et gouvernement. Même les quotidiens étrangers Wall Street Journal et Financial Times titrent sur l'appel des syndicats au mouvement contre la réforme des retraites lancée par le gouvernement Raffarin. Selon le Figaro, le 13 mai sera « l'épreuve de vérité », la parole est de toute les manières à la rue cette semaine. La mobilisation qui s'annonce forte, devrait paralyser entre autres, les transports, La Poste et France Télécom. Le Ministre des affaires sociales, François Fillon, a annoncé la reprise des négociations dès mercredi, afin de « casser le front syndical » selon Les Echos.

L'Allemagne ne tiendra pas son objectif d'équilibre en 2006. « Berlin renonce à ses promesses de rigueur », explique La Tribune. Le chancelier allemand Gerhard Schroeder a annoncé que l'Allemagne n'arrivera pas à l'équilibre budgétaire en 2006, dans une interview dimanche au journal Tagespiegel. La production industrielle en Allemagne est repartie à la baisse en mars, ce qui confirme la faible activité dans la première économie de la zone euro. La production industrielle a progressé de 0,7% sur deux mois, selon les données corrigées des variations saisonnières publiées vendredi par le ministère de l'Economie et du Travail.

Les temps sont durs pour les P-DG. Les démissions des directeurs généraux ont augmenté en 2002, explique le Financial Times. Pour The Wall Street, les patrons des grands groupes ont été beaucoup plus licenciés sur la même année, selon une étude de la société de conseil Booz Allen Hamilton. L'étude publiée aussi dans les Echos précise que dans 100 cas étudiés, il s'agit de départs forcés.

Les chantiers de la Sncf. Le président de la SNCF fait le point sur la marche de l'entreprise ferroviaire dans une interview Les Echos. En rappelant que le groupe est en retard sur ses objectifs 2003, il souligne que le régime spécial des cheminots sur les retraites n'est pas concerné par la journée de grève du 13 mai. Selon lui, aucun calendrier pour ouvrir les négociations n'est ouvert.

Michelin recrute. Le groupe français de pneumatiques Michelin a annoncé lundi dans un communiqué le recrutement en 2003 en France de 1.100 personnes, dont 600 cadres, employés, techniciens et agents de maîtrise et 500 ouvriers.

A demain !

Juliette BOSSE-PLATIERE

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS