Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Retour vers le passé

Pascal Gateaud , , ,

Publié le

Retour vers le passé
Pascal Gateaud

Enfin ! S’il est une mesure fiscale décidée pendant le quinquennat de François Hollande qui prêtera le moins à la critique, ce sera sans doute l’alignement de la fiscalité du diesel sur celle de l’essence. Les particuliers qui achètent des voitures neuves s’y préparent déjà depuis quelque temps, le « dieselgate » et les mensonges de ­Volkswagen ayant fini de dessiller les yeux des plus sceptiques sur les inconvénients d’un carburant longtemps bon marché. Le gazole émet plus de particules fines et d’oxydes d’azote que l’essence. Et l’Organisation mondiale de la santé va jusqu’à le considérer comme cancérogène. La diésélisation du parc automobile français baissera encore plus rapidement si, demain, les entreprises n’ont plus aucun intérêt à privilégier une motorisation plutôt qu’une autre pour leur flotte de véhicules. Il ne faudrait pas, bien sûr, que l’excellence française en matière de motorisation ne soit bientôt plus qu’un souvenir. Renault et PSA, les deux constructeurs français, se disent prêts à assumer ce rééquilibrage, à condition que celui-ci ne soit pas trop brutal. L’Union française des industries pétrolières (Ufip) aussi, qui le réclamait depuis des années ! En dépit d’investissements très lourds dans certaines raffineries, la France importe la moitié de sa consommation de gazole, et elle a bien du mal à exporter l’essence qu’elle produit en excédent. Un non-sens quand on se rappelle pourquoi la France est devenue championne du diesel. Il faut remonter au… lancement du programme nucléaire et à sa montée en charge, dès la fin des années 1970. La moindre consommation de fioul attendue dans les centrales thermiques risquait de noyer le raffinage français sous des océans de combustibles invendus. Les pouvoirs publics surent alors inciter les automobilistes et les deux constructeurs français à devenir les champions du diesel…

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle