L'Usine Auto

Retour triomphal de General Motors

Publié le

Les investisseurs ont salué le retour à Wall Street de GM, qui cherche à faire oublier sa récente faillite. Le succès de l'opération symbolise la spectaculaire renaissance de General Motors, ex-fleuron industriel américain tombé à genoux l'an dernier, après avoir accumulé 86 milliards de dollars de pertes entre 2005 et 2008.

Retour triomphal de General Motors

Plus d'un an après être sorti du régime des faillites, General Motors a effectué jeudi un retour fracassant à Wall Street à l'issue de ce qui s'annonce comme la plus importante introduction en Bourse de l'histoire. Le titre GM cote désormais à la Bourse de New York ainsi qu'à celle de Toronto. Au cours des 20 premières minutes de cotations, plus de 100 millions d'actions avaient déjà été échangées à la Bourse de New York. Le géant de l'automobile va récolter entre 16 et 18,1 milliards de dollars avec cette opération. Une réintroduction prévue de longue date. Les actions ont été mises en vente au prix de 33 dollars, mais se sont envolées de 9% en quelques minutes, à 35,89 dollars.

Interviewé sur la chaîne CNBC, le directeur financier Chris Liddell a précisé que la "toute première priorité" du constructeur était "de rembourser toutes ses dettes" , à commencer par l'investissement de l'Etat fédéral américain. GM a suvécu à la crise grâce à des aides de 49,5 milliards de dollars injectées par Washington, en échange d'une part de 60,8% dans son capital.

Un le premier constructeur chinois au capital

Le constructeur chinois Shanghai Automotive Industry Corp (SAIC), qui construit des voitures avec GM depuis les années 90, a pris 1% du capital de General Motors, pour 500 millions de dollars. SAIC précise que "GM a retrouvé sa compétitivité en matière de coûts et a réalisé des profits pendant trois trimestres consécutifs cette année". "Nos dix coentreprises avec SAIC sont à l'origine de certains des plus gros succès en Chine en matière automobile. La participation de Saic dans GM à l'occasion de son introduction en Bourse représente une nouvelle étape clé dans notre partenariat", s'est félicité, dans un communiqué, Tim Lee, président des opérations internationales chez General Motors.

GM a annoncé au début du mois être devenu le premier constructeur étranger à vendre 2 millions de véhicules en un an en Chine, pays lui-même devenu en 2009 le premier marché automobile mondial devant les Etats-Unis.



 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte