L'Usine Aéro

Retour sur les épisodes phares

,

Publié le

Retour sur les épisodes phares © Airbus

Lancement du programme

2001 - 2005 : mise en route laborieuse

2003 : le départ

Décollage industriel de l'A400M

Une industrie européenne de la défense émerge. La France reste attractive pour les investisseurs. Comment se joue l'avenir du mobile. Le nouveau Total est en forme...

L’Allemagne se rallie à l’A400M

2005 : Vente d’A400M à la Malaisie

EADS place quatre A400 M en Malaisie

Création de la société commune pour le moteur de l’A400M

2006 : Premières annonces de retard et réorganisation

EADS s'inquiète du possible retard de l'A400M
qui suscite une crise de gouvernance et une remise à plat de l’organisation d’EADS

2007 : des comptes déjà plombés par l’A400 M


Juillet 2007


Test du moteur




Des résultats déjà plombés par l’A400M

350 millions d’euros provisionnés pour le retard de l’A380

Tension chez Safran
 



2008 : retard et réorganisation

Janvier

Retards technique du au fuselage

Juin 2008

1ère sortie d’Usine
Et présentation par télé Toulouse

 

 



Septembre

Un an de retard…au moins




Juin

Présentation de l’A400M

 

 




Octobre


Guerre entre EADS et Safran, première analyse sur les causes du retard



Novembre


Ralentissement de la production

et finalement

« pas de calendrier »

 

Décembre

Nouvelle réorganisation

 



2009 : L’année de tous les dangers

En février, le rapport du Sénat s’inquiète de l’avenir de l’A400M L'A400M d'EADS entre dans une phase politique très délicate, tout comme Thomas Enders qui tire la sonnette d’alarme

Nicolas Sarkozy et Angela Merkel calment le jeu et remettent l’avion sur le tarmac Sarkozy et Merkel donnent un nouveau sursis de six mois à l'A400M en juin tandis que les ministres de la Défense lui donnent un mois avant de remettre le projet en selle

Janvier Finalement, la première livraison sera trois ans après le premier vol, la crise s’en mêle et Boeing tente de suborner les clients de l’A400M en proposant ses C17.

Janvier

Finalement, la première livraison sera trois ans après le premier vol, la crise s’en mêle et Boeing tente de suborner les clients de l’A400M en proposant ses C17

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte