Résultats d'Airbus, Ratier-Figeac, 1er-Mai... Les cinq images de la semaine

Simon Chodorge

Publié le

Images Retour en images sur quelques faits marquants de la semaine. Au programme : les résultats d'Airbus, Nestlé en mode surveillance satellite, le 737 MAX de Boeing à l'épreuve, un investissement de Ratier-Figeac et le défilé du 1er-Mai.

Résultats d'Airbus, Ratier-Figeac, 1er-Mai... Les cinq images de la semaine
Retour en images sur quelques faits marquants de la semaine.
© Olivier Ortelpa / CC BY 2.0

L’embargo allemand sur les armes vers l’Arabie Saoudite coûte cher à Airbus

L'avionneur a enregistré un impact négatif de 190 millions d’euros dans ses résultats au premier trimestre. Comme d’autres fabricants d’armes, il subit la suspension des licences d’exportation d’armes vers l’Arabie saoudite décidée par l’Allemagne. Le missile air-air de longue portée Meteor (en photo) est notamment concerné. Il est assemblé par MBDA, filiale d'Airbus, BAE Systems et Leonardo.

Comment Nestlé surveille ses fournisseurs d’huile de palme par satellite

La multinationale exploite les cartes fournies par les satellites pour mesurer l’état de déforestation proches des plantations et des raffineries de ses fournisseurs d’huile de palme. Parmi les équipements utilisés, le satellite Pléiade.

Les autorités américaines testent le nouveau système anti-décrochage du Boeing 737 Max  

Depuis le deuxième accident d'un Boeing 737 Max avec la compagnie Ethiopian Airlines, Boeing s'attelle à certifier un nouveau logiciel anti-décrochage, mis en doute dans les accidents. Les autorités américaines de l'aviation civile s'apprêtent à tester la nouvelle version.

Ratier-Figeac investit 32 millions d'euros à Figeac

L'équipementier Ratier-Figeac, filiale de l'américain Collins Aerospace, engage un plan d'investissement de 32 millions d'euros pour moderniser son site de Figeac (Lot) et se doter d'un nouveau Centre d'Excellence Hélice. 150 emplois supplémentaires prévus d'ici fin 2024. Ratier-Figeac fournit notamment les hélices pour les avions militaires A400M.

Après le 1er-Mai, la CFDT marque des points, la CGT en perd  

(Crédit : Olivier Ortelpa / CC BY 2.0)

Avec l’organisation, lundi 6 mai, d’une grande conférence sur l’emploi et les enjeux écologiques, la CFDT obtient ce qu’elle réclamait depuis six mois, au moment où la CGT, bousculée et effacée par d’autres manifestants lors du défilé parisien du 1er Mai, paie une stratégie hésitante.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte