Restructurations aux sièges d'Alcan et de Péchiney

Partager

La direction du groupe canadien d'aluminium et d'emballage Alcan a annoncé son intention de supprimer 331 postes en Europe, dont 277 en France, suite à la réorganisation des sièges d'Alcan et de Pechiney. Leur nombre devrait en effet passer de 21 actuellement à 12. Pour le délégué syndical central CGT Claude Verdier, cette annonce est « la version à minima de la réalité des conséquences de la fusion sur les sièges, et ceci avant l'annonce des restructurations industrielles qui sont en cours de préparation ».
Le nouvel ensemble formé par la fusion d'Alcan et de Pechiney se classera au premier rang mondial, à égalité avec l'américain Alcoa. Il affichera un chiffre d'affaires de 25 milliards d'euros, avec 88.000 salariés dans 50 pays, une production annuelle de 3,2 millions de tonnes et de fortes positions en tant que fournisseur des industries automobile et aéronautique.

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS