Restructuration pour Wrigley à Biesheim

Le fabricant de chewing-gum Wrigley va supprimer 207 emplois et investir 50 millions d'euros pour faire du site de Biesheim (Haut-Rhin) un "centre européen d’excellence".

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Restructuration pour Wrigley à Biesheim

Près d'un tiers de l'effectif en moins. L'usine Wrigley France SNC (groupe Mars) de Biesheim (Haut-Rhin) va procéder à une restructuration qui entraînera "une réduction nette de 207 emplois" sur un effectif actuel de près de 650 salariés, selon la direction. Un projet justifié par le contexte de "très fortes baisses" des marchés européens "depuis plusieurs années du fait de la baisse de consommation des ménages", précise-t-elle. Les coûts du site de Biesheim auraient "augmenté de 36 % depuis 2008 alors même que les volumes ont baissé de 33 % au cours de cette même période". La raison ? "La complexité actuelle de son organisation."

Un centre européen d’excellence

Dans son "nouveau schéma industriel", Wrigley France SNC prévoit de réorganiser la production de "gomme base", le produit de base de la fabrication des chewing-gums, et d'optimiser la production de "soft gomme", le produit fini. "La modernisation de la production de la gomme base" passe par "un investissement de plus de 50 millions d’euros afin de transformer l’usine en un centre européen d’excellence répondant aux standards les plus élevés en termes de qualité et de performance", affirme la direction.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour la partie "soft gomme", des unités de production autonome seront créées. La production de dragées, qui représentait de "faibles volumes", est promise à l'arrêt.

Thomas Calinon

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS