Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Restructuration chez Thomé-Génot

,

Publié le

Social


Lors de la réunion extraordinaire du comité d'entreprise qui s'est tenue le 25 mars, la direction de la société Thomé-Génot à Nouzonville dans les Ardennes, a présenté un plan de « restructuration et de compression des effectifs », qui porterait sur une quarantaine des 400 emplois actuels. Une mesure qui, selon la direction, s'impose compte tenu, d'une part de l'augmentation du coût des matières premières (acier) et de la pression sur les prix exercée par les donneurs d'ordres, et d'autre part, par l'annonce, par un client, d'une réduction des volumes.
Thomé Génot est spécialisé dans l'estampage de pièces pour l'industrie automobile. Il s'est acquis une expertise mondiale dans la fourniture de pôles d'alternateurs et compte parmi ses principaux clients (70 % de son activité), les équipementiers automobiles Visteon et Valeo.
Entreprise familiale centenaire, Thomé Génot, qui a réalisé en 2004 un chiffre d'affaires de l'ordre de 50 millions d'euros, en redressement judiciaire depuis novembre 2003, a été reprise à l'automne dernier, par Catalina, groupe d'investisseurs américains, basé en Californie et spécialisé dans l'automobile.
De notre correspondant en Champagne-Ardenne, Pascal Ambrosi

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle