Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Restructuration chez Bombardier : le Canadien s'apprête à licencier 1 800 salariés

, , , ,

Publié le

Deuxième plan social pour Bombardier en quelques mois. Après avoir décidé en décembre 2013 de licencier 1 700 personnes dans sa filiale aéronautique, le groupe canadien a annoncé le 23 juillet la suppression de 1 800 postes dans la même branche, d'ici janvier 2015. 

Restructuration chez Bombardier : le Canadien s'apprête à licencier 1 800 salariés © Bombardier

Vaste réorganisation chez Bombardier. Le groupe canadien scinde sa filiale Bombardier Aéronautique en trois divisions : Bombardier Avions d’affaires, Bombardier Avions commerciaux, et Bombardier Aerostructures et services d’ingénierie. Ces trois branches auront chacune leur dirigeant. Ils prendront leurs instructions directement auprès du PDG du constructeur, Pierre Beaudoin.

Dans le cadre de cette restructuration, 1 800 postes seront supprimés d'ici le 1er janvier 2015, a annoncé le 23 juillet Isabelle Rondeau, porte-parole du groupe. Ces licenciements toucheront essentiellement les "fonctions indirectes", comme les ressources humaines, l'administration et les services à la clientèle. 5% des 37 400 salariés de la division aéronautique de Bombardier seront concernés.

Pas de lien avec les retards du CSeries

Selon la porte-parole de l'entreprise, cette réorganisation n'a pas de lien avec les multiples reports de commercialisation de son nouvel avion commercial, le CSeries. Le programme d'essais en vol du monocouloir, a été suspendu le 31 mai 2014, après un incident sur le moteur du premier exemplaire d'essai FTV1. "Nous effectuons des changements, car les résultats financiers n'ont pas été au rendez-vous et parce que nous voulons une structure plus légère", a-t-elle dit au cours d'un entretien téléphonique accordé à Radio Canada..

En décembre 2013, le constructeur avait déjà annoncé la suppression de 1 700 postes dans sa filiale Bombardier Aviation. Ces licenciements, qui ont principalement eu lieu dans la région de Montréal au Canada, étaient cette fois liés aux retards de livraison du CSeries.

Le président et chef de l’exploitation de Bombardier Aéronautique, Guy Hachey, prend sa retraite dans le cadre de cette réorganisation, a également annoncé Bombardier dans un communiqué.

Lélia de Matharel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle