L'Usine Santé

[Covid-19] "Fournir 10 000 respirateurs, un projet d’urgence", Eric Prades, directeur pour Air Liquide, PSA, Valeo et Schneider Electric

Julien Cottineau , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Air Liquide, PSA, Valeo et Schneider Electric ont entamé les phases d'aménagement pour leur projet commun de produire et livrer à la France 10 000 respirateurs en 50 jours afin d'augmenter les moyens de lutte contre les formes graves de Covid-19. Pour l'Usine Nouvelle, Eric Prades, directeur du projet Respirateurs 10 000, décrit les phases de mise en place industrielle de cette aventure hors du commun, avec deux usines franciliennes impliquées: Air Liquide Medical Systems à Antony et PSA à Poissy.

[Covid-19] Fournir 10 000 respirateurs, un projet d’urgence, Eric Prades, directeur pour Air Liquide, PSA, Valeo et Schneider Electric
Eric Prades, directeur du projet Respirateurs 10 000 parle d'une réorganisation très rapide pour mettre en place la production des respirateurs.
© Air Liquide

L'Usine Nouvelle.- Quelle sera la proportion des deux types de ventilateurs T60 et Osiris sur les 10 000 unités que vous comptez produire ?

Eric Prades.- Pour le T60, 1 500 unités sont prévues, et 8 500 pour Osiris, le second ventilateur. Ce sont deux processus d’assemblage séparés, avec des ateliers séparés. Il s’agira d’une accélération de cadence sur la ligne actuelle de T60 de l’usine d’Air Liquide Medical Systems à Antony (Hauts-de-Seine). Par contre, pour le modèle Osiris, on démarre un nouvel atelier avec quatre lignes d’assemblage. Il s’agit de deux modèles de respirateurs portables mais avec une différence de philosophie de conception. Le T60 utilise une ventilation par turbine et embarque beaucoup plus d’électronique et de fonctionnalités. Osiris dispose d’une ventilation pneumatique, c’est une conception plus simple qui permet de s’engager sur cette montée en puissance très rapide. Mais l’usage final est similaire, destiné au traitement des patients en réanimation lourde.

Comment coordonnez-vous la chaîne d’approvisionnement ?

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte