RÉSEAUXLA CONCEPTION COOPÉRATIVE À DISTANCE FAIT SES PREMIERS PASLe projet européen Edid met au point un ensemble d'outils destinés à faciliter le travail de conception mettant en jeu des sites distants.

Partager

RÉSEAUX

LA CONCEPTION COOPÉRATIVE À DISTANCE FAIT SES PREMIERS PAS

Le projet européen Edid met au point un ensemble d'outils destinés à faciliter le travail de conception mettant en jeu des sites distants.



Concevoir en commun avec des partenaires disséminés sur de multiples sites. C'est le but du travail coopératif à distance. Une affaire qui intéresse particulièrement Aérospatiale, qui, aussi bien pour le programme Airbus que pour le développement de satellites, se trouve constamment confronté à ce problème. D'où la présence active de la division satellites d'Aérospatiale, à Cannes, dans le projet Edid (Environment for distributed and integrated design), partie du programme européen Race qui s'attache à développer les outils du travail coopératif. "L'objectif d'un tel système est avant tout de réduire les coûts et les délais de développement, explique Pascal Coquet, chef du projet Edid chez Aérospatiale. Mais il doit aussi améliorer la qualité de la coopération entre partenaires industriels." Une première expérimentation a déjà montré ce que seront les réunions internationales dans les toutes prochaines années: chacun reste chez soi, devant son poste de travail, mais tout se passe comme si les partenaires travaillaient autour d'une table. Une sorte de vidéoconférence, mais qui va bien au-delà de ce qu'offre actuellement cet outil. Données et logiciels sont en effet partagés, quelle que soit leur localisation, et les participants élaborent ou modifient en commun le plan ou la spécification que chacun visualise sur son écran.

L'accès aux réseaux à haut débit s'impose

Outre Aérospatiale Cannes, le laboratoire de BT, à Ipswich (Grande-Bretagne), l'université de Cranfield (Grande-Bretagne), et l'Onera de Châtillon, en région parisienne, participent au réseau expérimental Edid. Ces partenaires ne sont pas tous des spécialistes des projets aéronautiques ou spatiaux, loin s'en faut. Mais ils ont été choisis pour leur compétence en travail coopératif et... leur facilité d'accès à des réseaux à haut débit. Pas de coopération à distance, en effet, sans la capacité d'échanger en temps réel de gros volumes de données. Pour cela, Edid s'appuie sur les technologies émergentes qui constitueront les réseaux de demain, au premier rang desquels figure le réseau pilote ATM (Asynchronous Transfert Mode). Les outils informatiques de conception coopérative sont l'autre point clé du système. Pour démontrer son efficacité, les membres du réseau expérimental se sont placés dans le contexte de la conception coopérative d'un satellite. A l'heure convenue, les quatre sites entrent en vidéoconférence. Chacun reçoit, affichées en vignettes sur l'écran de son poste de travail, les images de ses correspondants, accompagnées bien sûr des liaisons vocales: tout le monde peut parler et entendre chacun. Et la séance de travail peut commencer.

Des réunions approuvées par signature électronique

L'université de Cranfield, qui joue ici le rôle d'un sous-traitant, signale à Aérospatiale un problème d'assemblage sur un réservoir du satellite. Le modèle CAO 3D est extrait de la base de données et immédiatement transmis à tous les partenaires, qui suivent les explications facilitées par des zooms et des rotations sur le modèle. La difficulté étant comprise par tous, il faut maintenant retravailler le plan concerné. Celui-ci est placé dans un document électronique commun, un "tableau blanc" sur lequel chacun peut intervenir de manière interactive. Quand tout le monde est d'accord sur les modifications, il ne reste plus qu'à rédiger le rapport de la réunion. Là encore, la collaboration interactive règne, puisque chacun peut y inscrire les éléments qu'il souhaite. Le plan modifié, qui garde la trace de toutes les interventions des partenaires, est lui-même incorporé dans le rapport. Dernière étape, et non la moindre: l'approbation. Grâce au système de signature électronique authentifiée, en une heure de temps, la "réunion virtuelle" débouche sur une décision immédiatement opérationnelle. Ces technologies prototypes doivent maintenant être validées sur des coopérations plus représentatives d'un contexte industriel. Au sein du programme européen Acts, qui prend la suite de Race, plusieurs projets y seront consacrés. L'appel d'offres est en cours.



Les six étapes de la coopération

1- Le serveur de documents.

Il est construit sur la base de données orientée objets Baghera d'Aérospatiale, utilisée pour gérer des projets de satellites.

2-La conférence audio, vidéo et graphique. Un logiciel prototype, développé par IBM, permet le partage à distance d'une application graphique (par exemple, un logiciel de CAO). Chaque participant voit l'application comme si elle était exécutée localement et peut agir sur le modèle présenté à l'écran.

3- L'analyse d'impact.

Lorsqu'une modification d'une partie d'un système est demandée par un partenaire, le logiciel MIA (Modification Impact Analysis) détermine ses conséquences sur les autres composants. MIA a été mis au point par l'Onera et SLX, avec des technologies d'intelligence artificielle distribuée.

4-Le contrôle de cohérence.

Le logiciel Intelligent Mismatch Control, développé par l'université de Cranfield, est un module qui détecte les incohérences géométriques entre les composants d'un assemblage modélisé en CAO.

5-Le scénario de négociation.

Un scénario de négociation est suivi pas à pas par les partenaires. Dans l'approche multi-agent développée par l'Onera, chaque utilisateur et chaque logiciel est considéré comme un agent. C'est la collaboration entre ces agents qui conduit à la solution.

6-L'approbation.

Le rapport de réunion doit être signé par les participants. Un système de signature électronique authentifiée, fondé sur des cartes à puce et des algorithmes de cryptage, a été mis au point par la société AQL.

USINE NOUVELLE N°2487

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS