Réseaux intelligents : Cisco et Oracle à l'assaut des « smart grids »

Le premier prépare une gamme d'équipements et de logiciels IP pour le déploiement des nouveaux réseaux électriques, les fameux « smart grids ». Le second préconise au contraire une migration progressive vers ces « smart grids », à l'aide de ses logiciels

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Réseaux intelligents : Cisco et Oracle à l'assaut des « smart grids »
Regardés de près par la Commission européenne et par l'administration Obama, les réseaux électriques « intelligents » (« smart grids ») suscitent toutes les convoitises... Fort de son expérience dans le déploiement de réseaux télécoms, le constructeur américain Cisco a dévoilé en début de semaine sa stratégie pour la mise en oeuvre de cette nouvelle génération de réseaux électriques, censée faciliter la gestion de sources hétérogènes de production d'électricité et aider à faire remonter plus facilement les informations en provenance des consommateurs. La réaction de son compatriote Oracle (qui s'est offert en 2006 SPL WorldGroup, l'un des principaux fournisseurs de systèmes d'information client pour les « utilities ») ne s'est pas faite attendre. Il s'est fendu hier d'un communiqué détaillant la liste de ses applicatifs dédiés aux « smart grids ». Faisant valoir une approche « pragmatique », privilégiant une migration par paliers vers les nouvelles infrastructures.

De l'IP à tous les étages pour Cisco

Pour Cisco - qui évalue le marché à environ 20 milliards de dollars par an et est déjà impliqué dans un projet à Miami -, l'avenir tient en deux petites lettres : IP, le protocole de choix pour les échanges de données sur ces nouveaux réseaux selon lui. L'équipementier a l'intention de mettre au point toute une infrastructure basée sur les standards IP : des routeurs aux commutateurs en passant par les systèmes de communication pour faire remonter les informations des « compteurs intelligents » et les logiciels permettant d'optimiser la consommation électrique « (Home Energy » et « Business Energy Management »). L'objectif étant, insiste-t-il, de faciliter les échanges bi-directionnels entre des systèmes de distribution électriques jusqu'ici « traditionnellement fragmentés », mais aussi d'aider les compagnies électriques à optimiser leur production en fonction des données émanant des centres d'hébergement, des postes électriques, des réseaux, des entreprises ou des particuliers.

Du « middleware » pour Oracle

Moins ambitieux - ou soucieux de ne pas scier la branche sur laquelle il s'est assis -, Oracle vient de son côté de se prononcer pour une « approche pragmatique » permettant aux « utilities » d'identifier « les bénéfices des smart grids avant de basculer complètement vers les réseaux intelligents ». Comment ? L'éditeur leur propose une suite de logiciels pour l'optimisation de la production et la fourniture d'informations permettant aux consommateurs de faire « de meilleurs choix énergétiques. » Basée sur le middleware (ou intergiciel) Oracle Fusion, son offre vise à unifier et à intégrer les données provenant des différentes briques des « grids ». Notamment pour la gestion des réseaux, des compteurs, des parcs d'équipements, et pour une information clients optimisée.

Christophe Dutheil

A lire aussi :
SAP jette un pont entre ses progiciels et les compteurs

Partager

NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS