Reprise en vue pour la production automobile japonaise

La production des constructeurs d'automobiles japonais est restée perturbée en mai. En cause, la pénurie de pièces détachées consécutive au séisme du 11 mars. Mais si l'on en croit les données fournies mardi par les firmes, la chaîne de fabrication semble désormais sur la voie de la reprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Reprise en vue pour la production automobile japonaise

Au mois de mai, le premier d'entre eux, Toyota, a sorti de ses chaînes mondiales 44,7% de véhicules de moins qu'un au plus tôt , en comptant ses filiales Daihatsu et Hino. Honda a produit pour sa part 50,4% de moins sur un an. Leur concurrent Nissan est en revanche parvenu à élever sa production de 19,3%, en grande partie grâce à une accélération de ses cadences à l'étranger. Mitsubishi Motors a lui aussi augmenté le nombre de véhicules assemblés, de 11,2%.

Toyota a estimé ce mardi que sa production devait avoir atteint en juin 90% de son niveau d'avant le séisme, qu'elle approcherait 100% dès juillet et reviendrait complètement à la normale en novembre ou décembre. Le constructeur a a perdu au premier trimestre sa place de numéro un mondial du secteur, en étant dépassé par l'américain General Motors et l'allemand Volkswagen. Il accuse le coup : l'agence de notation financière Moody's a annoncé d'ailleurs ce mardi qu'elle abaissait d'un cran la note de sa dette à long terme à "Aa3".

Chez Nissan, détenu à quelque 45% par le français Renault, le projet de production pour la période de juin à novembre est à peine inférieur au résultat de l'an passé. Et la direction estime que les cadences reprendront à 100% d'ici au mois d'octobre.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS