Reprise des salariés du centre R&D de Samsung à Sophia Antipolis

Les 110 salariés de Samsung à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) trouvent sur place à se recaser notamment chez son concurrent Huawei arrivé sur la technopole en 2014.

Partager
Reprise des salariés du centre R&D de Samsung à Sophia Antipolis

Le premier avril, le centre de R&D de Samsung à Sophia Antipolis (Alpes-Maritimes) fermera définitivement ses portes. Le géant coréen du mobile avait fait son arrivée sur la technopole azuréenne en 2012 en reprenant le centre de R&D du britannique Cambridge Silicon Radio (CSR) puis en recrutant 70 ingénieurs de Texas Instrument après la fermeture du site de l’américain.

Tout va très vite dans la stratégie des grands groupes internationaux. En avril, Samsung quittera Sophia Antipolis en licenciant ses 110 ingénieurs. Toutefois ces derniers sont déjà courtisés par d’autres firmes. L'activité analogique (20 personnes) a été reprise par Freescale. L'ancienne division de semi-conducteurs de Motorola s'était installée en 2013 à Cagnes-sur-Mer (Alpes-Maritimes) après avoir repris d'anciens salariés de Texas Instruments. Freescale pourrait s’installer dans les anciens locaux de Samsung.

Plusieurs entreprises de la technopole sont prêtes à recruter le reste des ex Samsung, comme l'américain Intel (300 personnes à Sophia Antipolis), le Chinois Huawei ou la start-up Trustonic fondée par des anciens de Texas Instrument. Comme il y a un peu plus d’un an après la fermeture de Texas Instruments la plupart des 510 ingénieurs licenciés avaient retrouvé un emploi, l’écosystème de Sophia Antipolis (1 000 sociétés 32 000 emplois) permet d’absorbe les ingénieurs en disponibilité après le départ du coréen.

Michel Bovas

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS