Reprise des négociations après dix jours de grève chez Bongard

Social

Partager

Un mouvement de grève lancé le 29 juin au sein de l'entreprise Bongard de Holtzheim (Bas-Rhin) a été suspendu vendredi afin de permettre la reprise des négociations lundi 12 juillet au matin. Le blocage des quais de chargement et d'expédition, entamé la semaine dernière, a du coup été levé. La direction du fabricant d'équipements de boulangerie avait tenté de l'obtenir en justice en assignant une vingtaine de grévistes, mais elle a été déboutée de sa demande vendredi, le juge des référés estimant que le blocage n'était pas total.

Dans un tract diffusé au début du mouvement, les syndicats CGT, CFDT et CFTC réclamaient une « répartition de la participation égale pour tous », « une augmentation de 50 euros par mois » ainsi que « le travail du samedi sur la base du volontariat et payé en heures supplémentaires ».

De son côté, la direction affirme qu'elle n'entendait avoir recours aux heures obligatoires le samedi en période de forte production que pour une partie des effectifs, dans le secteur tôlerie, et uniquement en cas d'insuffisance du nombre de volontaires.

« Bongard s’est vue obligée de refuser un nombre conséquent de commandes ces derniers mois en raison d’une trop faible amplitude de la plage de production », explique-t-elle.

La direction, qui a comptabilisé entre 48 et 39 grévistes au cours du mouvement, affirme que 130 salariés ont signé une pétition en faveur de la levée du blocage. « Nous avons perdu à peu près 2,5 millions d'euros de chiffre d'affaires et les conséquences commencent à être lourdes pour nos concessionnaires et nos clients finaux », indique-t-on chez Bongard.

La direction ayant établi cette semaine un procès-verbal de désaccord pour clore les négociations annuelles obligatoires, les discussions vont reprendre à zéro lundi.

Bongard fabrique des fours de boulangerie et des équipements de fournil (pétrins, façonneuses, surgélateurs...). L'entreprise emploie 265 salariés à Holtzheim. Elle a réalisé un chiffre d'affaires de 65 millions d'euros en 2009.


De notre correspondant en Alsace, Thomas Calinon



Partager

NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    BONGARD
ARTICLES LES PLUS LUS