Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Reportage] Après chaque crash aérien, les détectives du BEA entrent en action

, , ,

Publié le , mis à jour le 04/12/2018 À 16H55

Reportage Sollicités dans le monde entier, les experts du Bureau d’enquêtes et d’analyses mènent des investigations dignes de la police scientifique. Zoom sur un savoir-faire méconnu.

[Reportage] Après chaque crash aérien, les détectives du BEA entrent en action
Dans le hangar du BEA, les experts inspectent une épave d'avion avant des examens plus poussés.

Le petit avion blanc ressemble à une boule de papier froissé. L’appareil qui s’est abîmé dans les Alpes cet été repose sur des palettes de bois : l’état de l’épave en dit long sur la violence du crash. Deux experts se penchent dessus, l’auscultent, procèdent à une première évaluation des dégâts. Il aura fallu l’adresse et la maîtrise de toute une équipe dépêchée sur place pour extraire ces débris d’une zone escarpée, rapatriés jusqu’ici par poids lourds. Désormais, l’avion accidenté trône dans le hangar tout juste achevé du Bureau d’enquêtes et d’analyses (BEA), un bâtiment à l’architecture en damier rouge et blanc accolé au très austère siège de l’organisme, aux pieds des pistes de l’aéroport du Bourget, en Seine-Saint-Denis.

"Après un accident, il faut se rendre au plus vite sur le terrain pour récupérer le maximum d’indices, car ils s’effacent rapidement, glisse Frédéric Hervelin, le chef du pôle structure, équipements et moteurs du BEA. L’une des premières[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Usine Nouvelle N°3587-3588

Vous lisez un article de l’usine nouvelle N°3587-3588

Découvrir les articles de ce numéro Consultez les archives 2018 de L’Usine Nouvelle

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle