Répétition générale de la SNCF sur les nouvelles lignes à grande vitesse

Répétition générale avant ouverture. Mercredi 7 juin, deux rames ont quitté Paris Montparnasse directions Rennes et Bordeaux. La SNCF va pouvoir valider les nouveaux temps de transport théoriques sur ces nouvelles lignes à grande vitesse.

Partager

Répétition générale de la SNCF sur les nouvelles lignes à grande vitesse
L'ouverture commerciale des nouvelles lignes à grande vitesse est prévue pour le 2 juillet.

Deux rames vides quittant la gare de Paris Montparnasse ? Mercredi 7 juin la SNCF effectue une répétition générale de ses nouvelles LGV Atlantique. Départ 9h30 de Paris. Objectif ? Réaliser pour la première fois des temps de parcours similaires aux futurs meilleurs temps commerciaux tout en respectant les normes de sécurité.

Avec ces deux trajets simultanés, la SNCF va pouvoir "valider en condition réelle les temps de parcours théoriques [ainsi que] tester et évaluer la transition "physique" du rail et la réaction du matériel", explique l'opérateur. Durant ces trajets, "les équipes opérationnelles vont vérifier et ajuster […] les process de production […] et les procédures de sécurité". Au final la SNCF va pouvoir optimiser le jalonnement des circulations de bout en bout pour assurer la régularité des lignes.

Paris / Rennes en 1h25

Une des rames quittant la gare parisienne doit arriver à 10h59 en gare de Rennes. Le train effectue ce trajet reliant la capitale à la Bretagne en 1h25, contre plus de deux heures actuellement. Sept années de travaux et 3,4 milliards d'euros ont été nécessaires pour bâtir 182 kilomètres d'une nouvelle ligne reliant Connorré à Rennes et 32 kilomètres de raccordement.

Le train va filer à 320 km/h entre Paris Montparnasse et Rennes et ainsi faire gagner 40 minutes à ses passagers. L'ouverture commerciale de la ligne, prévue pour le 2 juillet, concorde avec une augmentation moyenne du prix des billets de train de 6 euros.

Paris / Bordeaux en 2h04

Grâce à une vitesse de 320 km/h, la seconde rame va gagner Bordeaux en 2h04 contre 3h14 avec des trains "classiques". Six ans de travaux et 9 milliards d'euros ont été nécessaires pour construire 340 kilomètres de voies entre Tours et Bordeaux (302 km de voies principales et 40 km de raccordement au réseau traditionnel). Sur cette ligne, les billets de train vont augmenter de 10 euros en moyenne.

Léna Corot Journaliste à L'Usine Digitale

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Classe virtuelle - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS