Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Repabtisée "La Lauragaise", l'entreprise Spanghero devrait reprendre son activité le 29 juillet

, ,

Publié le

L'ancienne société agroalimentaire de Castelnaudary (Aude) Spanghero devrait redémarrer sous le nom "La Lauragaise" lundi 29 juillet, a appris ce dimanche 21 juillet l'AFP auprès du repreneur, Laurent Spanghero.

Repabtisée La Lauragaise, l'entreprise Spanghero devrait reprendre son activité le 29 juillet © Google Maps

A l'arrêt complet depuis le 1er juillet, l'usine Spanghero devrait reprendre son activité lundi 29 juillet, a indiqué ce dimanche le repreneur de l'entreprise, Laurent Spanghero. Il a ajouté que la société adoptera désormais le nom de "La Lauragaise".

Laurent Spanghero, 74 ans, et ses deux partenaires financiers (le promoteur Jacques Blanc et Investeam) ont obtenu le 5 juillet dernier du tribunal de commerce de Carcassonne de reprendre l'entreprise. 95 des 230 salariés doivent être conservés pendant au moins deux ans.

La société, fondée en 1970 par les frères Laurent et Claude Spanghero, et que la famille Spanghero avait cédée en 2009 au groupe coopératif basque Lur Berri, avait perdu la plupart de ses clients après sa mise en cause en février pour avoir frauduleusement vendu de la viande de cheval comme étant du boeuf.

Pour relancer l'entreprise, l'abandon du nom de "Spanghero", discredité par le scandale, avait déjà été évoqué. Les repreneurs avaient ainsi envisagé de nommer la nouvelle société "Saveurs occitanes". Mais "le nom avait déjà été déposé et nous avons donc choisi La Lauragaise, c'est tout indiqué car c'est notre région", a précisé à l'AFP Laurent Spanghero.

Le repreneur a également dit avoir trouvé "quelques clients" pour reprendre la production de plats cuisinés. "Il faudra une semaine pour être prêts car nous venons seulement d'avoir samedi les agréments sanitaires nécessaires pour une société juridiquement nouvelle", a-t-il ajouté. Toujours d'après Laurent Spanghero, les premiers produits pourraient être vendus sous marque de distributeur et, dans un second temps, sous la marque "Saveurs des terroirs".

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle