Rentrée sociale tendue pour le gouvernement. L'ANPE sera-t-elle réformée ? Accord à l'OMC sur les médicaments génériques. Fiat lance son joker...

Partager

Rentrée sociale tendue pour le gouvernement. Education nationale, assurance maladie, chômage, intermittents, les chantiers à risques ne manquent pour le premier ministre. Dans un entretien à La Tribune, Raymond Soubie, président du groupe Altédia et conseiller du gouvernement, prône de s'occuper d'urgence du secteur public. Dans Le Parisien Jacques Barrot plaide pour le réouverture du dossier des 35 heures. Selon Les Echos la Sécurité sociale s'achemine vers des déficits records, entre 10 et 15 milliards d'euros, en 2003 et 2004.

L'ANPE sera-t-elle réformée ? Avec la conjoncture atone et la progression régulière du nombre des demandeurs d'emploi, Matignon planche sur les moyens de fluidifier le marché du travail, indique Les Echos. L'Agence nationale pour l'emploi pourrait voir supprimer son monopole, qui date de la fin des années 60, tandis qu'un accès plus large à des organismes privés de placement serait favorisé.

Accord à l'OMC sur les médicaments génériques. L'Organisation mondiale du commerce a entériné ce week-end un accord donnant aux pays pauvres, accès aux médicaments génériques, rapportent tous vos quotidiens. Les Etats-Unis qui bloquaient le compromis depuis des mois ont fini par céder. Les états n'ayant pas d'industrie pharmaceutique pourront, en cas de crise grave, importer des traitements sans l'autorisation des détenteurs des brevets.

Fiat lance son joker. Le constructeur automobile transalpin va lancer, la semaine prochaine une nouvelle petite berline d'entrée de gamme, la Panda II, révèle La Tribune. Avec cet investissement de 650 millions d'euros, pour une production prévue de 200 000 exemplaires vers 2005, l'industriel de Turin compte sortir de la tourmente. Ce petit modèle bon marché, commercialisé en dessous de 8000 euros est produit en Pologne, avec une intégration locale de 40 %.

Tati a déposé son bilan. La faillite menace les célèbres magasins d'habillement fondée au début des années cinquante. Le tribunal de commerce devra statuer sur une éventuelle procédure de redressement, sur ce que l'entreprise considère comme un simple accident conjoncturel. Pour autant soulignent La Tribune et Les Echos, après des diversifications hasardeuses, la concurrence des griffes à petits prix et cinq années d'exploitation déficitaires, l'avenir est sombre pour les 1200 employés de l'enseigne du Boulevard Barbès.

Unilever veut se développer en Afrique. Le géant anglo-néerlandais des biens de consommation, veut doubler de taille, dans les cinq ans, dans les pays d'Afrique subsaharienne, relève Les Echos. Cette région ne représente pour l'instant que moins de 4 % d'un chiffre d'affaires qui avoisine les 49 milliards d'euros. Le groupe compte sur la commercialisation de minidoses dans les produits d'hygiène ou agroalimentaire de base, pour toucher les foyers à très bas revenus.

Ahold veut garder US foodservice. Le troisème distributeur mondial englué dans un scandale financier depuis le mois de février, tente de reprendre la main. Le groupe néerlandais, qui supporte une dette estimée à 12 milliards d'euros, devrait annoncer des cessions d'actifs. Pour autant, note le Wall Street Journal, la vente de sa filiale américaine, à l'origine des comptes surévalués, pourrait être reportée et une augmentation de capital décidée.

Didier RAGU

A demain

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Formation

Manager de l'environnement de travail

Paris - 16 mars 2021

Services Généraux

Maîtriser les aspects de sécurité au travail de votre fonction

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

Live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE
ARTICLES LES PLUS LUS