Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Rencast n'est plus Zen

Publié le

Hécatombe. Les unes après les autres, les filiales françaises du groupe italien Zen, spécialisées dans la sous-traitance automobile, déposent le bilan. Après la fonderie bretonne SBFM de Caudan (Morbihan) à vendre, suivie de la société Fabris, spécialisée dans l'usinage à Châtellerault (Vienne), c'est au tour de Rencast, dont le siège est à Bron (Rhône), d'être menacé avec ses 850 salariés. Neuf mois à peine après sa reprise par l'italien, cet ensemble de fonderies d'aluminium est en liquidation depuis le 18 mars. Zen n'est pas parvenu à assumer le plan de continuation prévu. Dès le mois d'octobre 2008, les salariés avaient fait part de leur inquiétude dans une lettre adressée au DRH du groupe Zen, à Padoue. Frappée de plein fouet par la crise dans le secteur automobile, Rencast a vu sa situation empirer. L'activité de l'entreprise se poursuit à Thonon et Allinges (Haute-Savoie), Reyrieux (Ain), Brive (Corrèze), Delle (Territoire-de-Belfort) et Le Poinçonnet (Indre) jusqu'au 18 juin. D'ici là, deux administrateurs sont chargés de trouver des repreneurs.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle