Renault veut générer 1 milliard d'euros dans l'économie circulaire grâce au nouveau Flins

Dans une interview donnée le 17 avril, le directeur général de Renault précise ses ambitions pour l'usine de Flins (Yvelines). En transformant le site en pôle de recyclage, le constructeur espère générer plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans l'économie circulaire.

Partager
Renault veut générer 1 milliard d'euros dans l'économie circulaire grâce au nouveau Flins
Renault compte arrêter l'assemblage de véhicules neufs à Flins en 2025, créant à la place la première usine européenne d'économie circulaire dédiée à la mobilité. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Renault compte générer plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans l'économie circulaire, grâce notamment à la transformation de l'usine d'assemblage de voitures neuves de Flins (Yvelines) en un pôle de recyclage. La conversion du site fait partie des principales décisions du plan de restructuration du constructeur automobile français déficitaire.

8 milliards de PIB par an

« Notre ambition, d'ici à 2030, consiste à réaliser [à Flin] davantage de chiffre d'affaires qu'en y assemblant des voitures [...] et de générer plus de 1 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans l’économie circulaire », a déclaré le directeur général du groupe, Luca de Meo, dans un entretien avec Le Journal du dimanche publié le 17 avril.

Ce chiffre représenterait un peu plus de 2 % du chiffre d'affaires de 43,5 milliards d'euros affiché par le groupe en 2020. Renault doit publier jeudi 22 avril son chiffre d'affaires pour le premier trimestre 2021. « Si le plan Renaulution se déroule comme prévu, Renault pourra créer l'équivalent de 8 milliards de PIB par an ! », a ajouté le patron, insistant sur son intention de créer de la valeur en France.

Le groupe a confirmé fin 2020 son intention d'arrêter l'assemblage de véhicules neufs à Flins en 2025, créant à la place la première usine européenne d'économie circulaire dédiée à la mobilité. Le nouveau site, dénommé « Re-Factory », accueillera des activités de recyclage d'organes mécaniques, de reconditionnement de véhicules d'occasion et de batteries électriques, et de démantèlement de voitures.

À LIRE AUSSI

Faute de candidats, Renault cherche à revaloriser son plan de départs

Course contre la montre pour l'électrification

Tous les constructeurs sont engagés dans une course contre la montre pour électrifier leur gamme et trouver des nouveaux relais de croissance alors que le durcissement des normes d'émissions polluantes condamne un nombre croissant de technologies essence et diesel historiques. « Bientôt, nous détaillerons notre stratégie dans l'électrique pour conserver notre leadership dans ce domaine clé », a ajouté Luca de Meo.

À LIRE AUSSI

Les moteurs électriques sont partout... Mais qui les fabrique ?

Sur les batteries, « nous disposons d'un réel avantage concurrentiel, puisque nous sommes les premiers à recevoir des batteries en seconde vie », a argumenté le dirigeant. Si Renault et son partenaire Nissan ont été les premiers à disposer d'une gamme électrique au début de la décennie 2010, ils se sont fait doubler par les ambitions du nouveau venu américain Tesla et par le spectaculaire tournant stratégique du géant allemand Volkswagen vers l'électrique.

Avec Reuters (Gilles Guillaume)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS