Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Renault veut augmenter de 40% la production de véhicules en France d'ici à fin 2016

Elodie Vallerey , , , ,

Publié le

Vidéo Interrogé ce 1er octobre, sur France Inter, le PDG de l'alliance Renault-Nissan, Carlos Ghosn, a annoncé vouloir passer de 500 000 voitures produites en France à plus de 710 000 d'ici à fin 2016. Embauches en France, rédémarrage du marché automobile européen, véhicule électrique, fiscalité du diesel... Retour sur les grands thèmes abordés par le dirigeant.

Renault veut augmenter de 40% la production de véhicules en France d'ici à fin 2016 © France Inter

A quelques jours de l'ouverture du Mondial de l'automobile 2014 (4-19 octobre), à Paris, les patrons des grands constructeurs français s'invitent dans les médias pour faire le point sur un secteur toujours jugé comme stratégique mais plombé par la crise économique.

Carlos Ghosn, le PDG de l'Alliance Renault-Nissan, était interrogé, ce 1er octobre, dans la matinale de France Inter. Production de véhicules en France, rédémarrage lent du marché automobile européen, vertus du véhicule électrique, polémique sur la fiscalité du diesel... Retour sur les grands thèmes abordés par le dirigeant.

sur la production de RENAULT-NISSAn en france

Le 30 septembre, en marge de l'inauguration de la ligne du nouveau Trafic, Carlos Ghosn a confirmé que le Fiat Scudo sera bien produit sur le site de Sandouville à partir du second trimestre 2016. Au total, l'usine Renault produira 100 000 véhicules pour Fiat entre 2016 et 2022. "Oui il y aura des embauches à Sandouville. Pour l'instant ce sont des intérimaires, par prudence.", a confirmé le PDG sur France Inter.

"Tout sera fait pour faire revenir la production en France si c'est compatible avec les contraintes économiques (...) Nous voulons passer de 500 000 voitures produites en France à plus de 710 000 d'ici fin 2016".

Sur les surcapacités dans l'automobile en Europe

"Si le marché européen revient au niveau de 2007, ça va réduire les surcapacités de production en Europe."

Sur l'état du marché automobile en Europe et dans le monde

"Il y a quand même 85 millions de voitures qui se vendent dans le monde par an, 1,8 million en France (...) Il y a un redémarrage en Europe [du marché de l'automobile], il est lent mais c'est une très bonne nouvelle."

sur les fréquentes polémiques autour du diesel

"Le diesel est avantagé par la fiscalité. Si la fiscalité change, les consommateurs vont changer de décision."

sur le potentiel de la voiture électrique 

"Je crois beaucoup à la voiture électrique. C'est pour l'instant la seule technologie à zéro émission (...) Nous avons aujourd'hui 170 000 véhicules [Renault-Nissan] qui circulent dans le monde et nous n'avons pas un seul incident à déplorer avec cette technologie."



 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle