Renault vend les deux tiers de ses parts dans Volvo

PARIS (Reuters) - Renault a annoncé mercredi la cession de la majeure partie de sa participation dans Volvo, mettant ainsi un terme à plusieurs mois de spéculations sur sa sortie du capital du constructeur suédois de poids lourds.

Partager

Le groupe au losange a précisé qu'il allait procéder ce jour à la vente de 14,9% du capital de Volvo dans le cadre d'un placement auprès d'investisseurs institutionnels, tout en conservant le reste de sa participation de 21,7%, soit 6,8% du capital.

Au cours de clôture de l'action Volvo, mercredi, la transaction serait valorisée 3,1 milliards d'euros.

"La cession de ces actions B aujourd'hui permet au groupe Renault de ramener l'endettement financier net automobile en ligne avec nos objectifs, tout en conservant nos actions A et notre position d'actionnaire de référence du groupe Volvo, manifestant ainsi notre confiance dans la société et son équipe de direction", a déclaré Carlos Ghosn, PDG de Renault, dans un communiqué.

Renault a mis en vente la totalité des 302.915.940 actions B qu'il détenait dans Volvo AB, représentant 14,9% du capital et 3,8% des droits de vote.

Il conserve en revanche les actions A qu'il détient aussi, soit 138.609.945 titres représentant 6,8% du capital et 17,5% des droits de vote.

Depuis la publication de bons résultats financiers au printemps, Volvo a vu son cours de Bourse rebondir, relançant l'idée que Renault saisisse l'opportunité de céder tout ou partie de sa participation dans le groupe suédois à un tarif devenu plus intéressant.

Gilles Guillaume, édité par Benoît Van Overstraeten

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS