Renault va se fournir en lithium auprès de Vulcan Energy

La start-up germano-australienne Vulcan Energy a annoncé lundi 2 août la signature d'un accord pour fournir Renault en lithium. Avec le boom des véhicules électriques, le constructeur automobile cherche à sécuriser ses approvisionnements en composants de batteries.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Renault va se fournir en lithium auprès de Vulcan Energy
Renault prévoit de vendre 90 % de véhicules électriques d'ici à 2030. /Photo d'archives/REUTERS/Yves Herman

Après avoir dévoilé les détails de son pôle ElectriCity, annoncé un partenariat avec Verkor pour un projet de gigafactory et créé une coentreprise dédiée à l'hydrogène avec Plug Power, Renault continue sa course vers la décarbonation. Le constructeur automobile a publié lundi 2 août un communiqué annonçant qu'il se fournirait en lithium, un métal nécessaire à la confection de batteries, auprès de la start-up germano-australienne Vulcan Energy.

Un processus plus vert

Cette dernière fournira au groupe français entre 6 000 et 17 000 tonnes du précieux métal chaque année pendant cinq ans à compter de 2026, et le contrat pourra être renouvelé si les deux parties sont d'accord. Renault, pour qui les modèles électriques devraient représenter 90 % des ventes d'ici 2030, a souligné que le procédé de production du lithium de Vulcan a été déterminant car il ne produit pas de CO2.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le principe est d'extraire de l'eau salée très chaude et très riche en lithium à partir de réservoirs souterrains et d'utiliser la chaleur pour produire de l'électricité. L'eau est ensuite réinjectée dans le sous-sol, un processus plus durable que les mines de lithium à ciel ouvert ou que les bassins d'évaporation d'eau salée, les deux méthodes les plus répandues actuellement. « Grâce à ces installations, Renault Group pourra éviter l’émission de 300 à 700 kg de CO2 par batterie de 50 kWh », assure l'entreprise.

Un accord avec Stellantis ?

« Nous sommes très fiers de nous associer à un producteur européen de lithium décarboné, tel que Vulcan Energy, a commenté Gianluca De Ficchy, directeur des achats de l'Alliance Renault Nissan Mitsubishi. Notre responsabilité environnementale et sociale est au cœur de Renaulution et cette politique doit également engager nos fournisseurs si nous voulons créer une réelle valeur et proposer les véhicules les plus durables du marché ».

Vulcan prévoit d'investir 1,7 milliard d'euros dans la construction de stations géothermiques et de sites d'extraction, avec pour objectif de débuter la production en 2024. La start-up a également signé le mois dernier un contrat à long terme pour vendre de l'hydroxyde de lithium produit en Allemagne à la filiale de batteries du sud-coréen LG, ainsi qu'un protocole d'accord avec le constructeur automobile Stellantis.

Avec Reuters (Reportage Ernest Scheyder; version française Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS